Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Deux fameux pilotes de Formule 1 désobéissants

F1: Deux fameux pilotes de Formule 1 désobéissants

Par ,

Le refus de Lewis Hamilton d’obéir aux consignes de l’écurie Mercedes AMG durant le Grand Prix de Hongrie a ravivé certains souvenirs du passé.

Car plusieurs pilotes ont refusé de se plier aux consignes de leurs écuries dans le passé.

Certains s’y plient, mais contre leur gré, comme Felipe Massa qui s’était fait dire par radio lors du Grand Prix d’Allemagne 2010 : « Fernando est plus rapide que toi… »

Voici donc deux cas illustres de pilotes qui ont désobéi aux consignes.

Grand Prix du Brésil 1981
Il pleut et les Williams de Carlos Reutemann et d’Alan Jones sont en tête. À l’aide d’un panneau, l’écurie demande à Reutemann de laisser passer Jones. Pendant plusieurs tours, rien ne se passe, et Reutemann gagne la course. Jones et les membres de l’écurie sont en furie contre lui. Reutemann rétorque, avec ironie, ne pas avoir vu le panneau à cause de la pluie. L’atmosphère devient alors invivable au sein de l’écurie Williams, jusqu’au départ de l’Argentin.

F1 Williams Carlos Reutemann 1981
Carlos Reutemann, Williams, 1981. (Photo: WRi2)

Grand Prix de France 1982
L’écurie Renault a vécu la même situation au Grand Prix de France 1982 au circuit Paul-Ricard. Ses pilotes, René Arnoux et Alain Prost, mènent la course. Mais une entente stipule que s’ils sont en tête, Arnoux accepte de laisser passer Prost pour l’aider au championnat. Pendant plusieurs tours, un panneau leur indique : « Alain 1, René 2 ». Mais Arnoux refuse d’obéir. L’atmosphère devient alors invivable au sein de l’écurie Renault, jusqu’au départ d’Arnoux.

F1 Renault René Arnoux 1982
René Arnoux, Renault, 1982. (Photo: WRi2)