Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: di Montezemolo affirme qu'Alonso et Massa sont bien des gens « Ferrari »

F1: di Montezemolo affirme qu'Alonso et Massa sont bien des gens « Ferrari »

Par ,

2011 a été une saison pénible pour tous, sauf Red Bull bien entendu. Chez Ferrari – l’équipe la plus productive de l’histoire de la Formule Un –, la pression est immense. Fernando Alonso et Felipe Massa portent leur part du blâme.

« Tous les ingrédients sont en place pour un prompt retour au succès », affirme di Montezemolo sur Autosport.com.

On ne peut pas blâmer les deux pilotes Ferrari Alonso et Massa, bien qu’il soit tentant de le faire, pour les déboires de l’équipe en 2011. Tous les membres de l’équipe contribuent aux succès autant qu'aux contre-performances.

Tout le monde met la main à la pâte chez Ferrari (Photo: Pirelli)
Tout le monde met la main à la pâte chez Ferrari (Photo: Pirelli)

« Je veux être optimiste, poursuit di Montezemolo, parce que j’ai pu observer tous les efforts investis par nos gens : Stefano Domenicali, Pat Fry, Luca Marmorini, Corrado Lanzone et Nikolas Tombazis n’ont rien ménagé. »

Chacun de nos ingénieurs travaille très fort pour améliorer son domaine d’expertise – design de la voiture, développement par simulations, arrêts aux puits, départs – et les pilotes s’impliquent autant que possible dans la vie de l’équipe.

« C’est ce que j’aime de Fernando et Felipe – leur capacité à travailler hors de la voiture. Je connaissais déjà cet aspect de la personnalité de Felipe, et j’ai été soulagé de le retrouver également chez Fernando. Je n’apprécie pas les pilotes qui font simplement se pointer à la piste pour prendre le volant et ne partagent pas le quotidien de l’équipe : ce ne sont pas de vrais Ferrari. »

Cette éloge à l’endroit de Massa trahit-elle les intentions de l’équipe de prolonger son contrat au-delà de la prochaine saison?

Les rumeurs au sujet d'un transfert chez Ferrari de Kubica pèsent toujours sur Massa (Photo: WRi2)
Le casque rouge de Robert Kubica s'agencerait bien avec les couleurs Ferrari que portent Massa (Photo: WRi2)

« Felipe sait que l’année prochaine est déterminante pour lui, mais c’est à nous de lui donner une voiture compétitive. Si nous remplissons notre part du contrat, je suis convaincu que nous reverrons le Felipe des bons jours – celui qui rivalisait avec Michael [Schumacher] et Kimi [Räikkönnen]. »