Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Éric Boullier de Lotus répond aux questions des internautes

F1: Éric Boullier de Lotus répond aux questions des internautes

Par ,

Par l’entremise de nos réseaux sociaux, dont Twitter et Facebook, nous vous avons demandé vos questions à poser à Éric Boullier, directeur général de l’écurie de Formule 1 Lotus.

Auto123.com a donc rencontré Boullier durant le Grand Prix du Canada à Montréal. Sachez qu’il n’a détourné aucune question, même les plus « controversées »… Sachez aussi que nous avons regroupé les questions identiques ou très semblables.

Question : Éric est-il toujours « optimiste » pour que Kimi Räikkönen poursuive avec Lotus ?
Éric Boullier : « Oui. Kimi est une priorité pour nous. Et oui, je suis optimiste quant à son avenir chez Lotus. »

Q : L’écurie Lotus compte-t-elle favoriser Kimi Räikkönen qui a plus de chance de se battre pour le titre?
Éric Boullier : « Nous allons continuer à traiter nos pilotes à égalité, mais la priorité ira à celui des deux qui mènera sportivement.»

F1 Lotus Eric Boullier Kimi Raikkonen
Éric Boullier et Kimi Räikkönen. (Photo: Lotus F1 Team)

Q :
Suite au récent essai de Mercedes avec la monoplace 2013, Lotus va-t-elle demander à effectuer le même genre d’essai ?
Éric Boullier : « Non. Pas du tout. On ne change pas les règles en cours de saison. »

Q :
Où en sont les relations entre Lotus et Robert Kubica, qui profite actuellement des efforts de Citroën et de Mercedes ?
Éric Boullier : « J’ai quelques contacts avec Robert par messagerie SMS, mais cela demeure informel. C’est tout. »

Q :
Pourquoi n’admettez-vous pas que vous avez chassé Nick Heidfeld de l’écurie pour des raisons financières et non pas pour des supposées contre-performances ? L’argent apporté par Bruno Senna a-t-elle servi à racheter le contrat de Heidfeld ?
Éric Boullier : « Pas du tout. Je ne peux pas en dire beaucoup, car nous avons une entente légale avec Nick. Nous nous sommes servis du nom Senna pour attirer des sponsors. Ce n’est pas pour cette raison que nous nous sommes séparés de Nick Heidfeld. Bruno (Senna) était notre troisième pilote à cette époque. C’était une suite logique et contractuelle. »

Q : Qu’en est-il des pilotes pour la saison prochaine ?
Éric Boullier : « Notre priorité est de conserver les mêmes pilotes l’an prochain ».

Q : Allez-vous proposer un contrat à Mark Webber ?
Éric Boullier : « Non. Pas du tout. »

Q : Considérez-vous être une des grosses écuries ou une qui vise le haut de la hiérarchie ?
Éric Boullier : « Nous avons les outils et la technologie pour être un top team. Nous poursuivons notre développement, pas à pas, pour devenir, nous aussi, une équipe de premier plan. »

F1 Romain Grosjean Lotus Eric Boullier
Romain Grosjean et Éric Boullier. (Photo: WRi2)

Q : Quand allez-vous trouver un pilote compétent pour épauler Räikkönen (à propos de Romain Grosjean) ?
Éric Boullier : « Que voulez-vous dire par compétent ? La vitesse de Romain a aidé Kimi à rehausser son jeu. »

Q : Quel est votre plus beau souvenir en sport automobile ?
Éric Boullier : « Sans aucun doute, Abu Dhabi en 2012, avec la victoire de Kimi. »

Q : Que préférez-vous ? Un verre de Guinness (noir) ou un verre de whisky (or) ?
Éric Boullier (qui sourit) : « Le whisky ! »