Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Ferrari déçue, mais pas abattue après le Grand Prix du Canada

F1: Ferrari déçue, mais pas abattue après le Grand Prix du Canada

Par ,

En dépit de plusieurs modifications aérodynamiques et mécaniques, la Ferrari F14T n’a pas démontré les progrès espérés à Montréal lors du Grand Prix du Canada.

« Nous savions que cela n’allait pas être une course facile, car sur cette piste, nous n’étions pas assez rapides en ligne droite et nous avions aussi quelques soucis dans les virages lents », de révéler Kimi Räikkönen.

Sur le circuit Gilles-Villeneuve, le Finlandais s’est qualifié 10e et a terminé la course au même rang.

« En plus de cela, je n’ai jamais eu une piste dégagée. Pour une raison ou une autre, j’ai constamment été bloqué par d’autres voitures. Au début de la course, j’ai connu des problèmes de freins et le comportement de ma voiture n’était pas constant. Même si pour le moment rien ne semble marcher pour nous, les nouveaux développements nous offrent plus de potentiel et nous devons maintenant trouver un peu plus de constance », d’expliquer Räikkönen.

F1 Ferrari F14 T Montreal Kimi Raikkonen
Kimi Räikkönen, Ferrari F14 T, Montréal. (Photo: René Fagnan)

« En fin de course, le groupe de tête s’est resserré et le rythme de Fernando (Alonso) était très bon, mais il était à peu près impossible de doubler », d’expliquer Pat Fry, directeur technique chez Ferrari.

« Nous avons apporté des nouvelles pièces et même si elles n’ont pas produit les effets espérés sur cette piste, nous allons poursuivre le développement de la voiture et conserverons la même approche ».

Le patron de la Scuderia Ferrari, Marco Mattiacci, n’était pas du tout content de la performance des Rouges à Montréal.

« Nous sommes très en colère contre nous, mais nous n’avons pas du tout l’intention de baisser les bras », a-t-il déclaré.

F1 Ferrari F14 T Fernando Alonso
Fernando Alonso, Ferrari F14 T. (Photo: Ferrari)

« Kimi et Fernando savent travailler en équipe et nous diriger dans la bonne direction et placer des priorités dans le développement de la voiture. Quelques nouvelles pièces ont donné de bons résultats. Nous allons poursuivre dans cette voie », de dire Mattiacci.

« Un programme de développement a été clairement établi. Nous aurons des améliorations à chaque course. Notre autre objectif est d’accélérer notre temps de réaction, ce que nos rivaux semblent mieux maîtriser que nous ».