Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Ferrari travaille durement pour rendre la F14 T plus régulière

F1: Ferrari travaille durement pour rendre la F14 T plus régulière

Par ,

La huitième manche du championnat du monde 2014 voit le petit monde de la F1 se diriger en Autriche, sur le Red Bull Ring.

Avec seulement neuf virages, la piste de 4,326 km va offrir le temps au tour le plus rapide de la saison, même si le circuit est plus long que Monaco ou Sao Paulo.

Comme toutes les autres équipes, la Scuderia Ferrari s'appuie davantage sur le travail de simulation pour trouver le meilleur réglage, même si l'usure des pneus ne peut être simulée.

« Nous aurons les pneus tendres et super tendres de Pirelli, comme lors des deux courses précédentes. Il faut s'assurer d'avoir un pneu bien préparé pour un tour rapide en Q2, tout en étant certains que le pneu pourra tenir durant le premier relai de la course », d'expliquer James Allison, le directeur technique de Ferrari.

F1 Fernando Alonso Ferrari F14 T Kimi Raikkonen Canada
Fernando Alonso et Kimi Räikkönen, Ferrari F14 T, au Canada. (Photo: WRi2)

L'ingénieur britannique est fortement impliqué dans les efforts de Ferrari pour accélérer le développement de la F14 T.

« Chaque saison est marquée par les efforts à l'usine pour essayer d'améliorer l'ensemble. Si on est devant, on travaille pour le rester, si on n'est pas devant, alors on travaille pour progresser sur la grille », de déclarer Allison.

« Actuellement, nous faisons de notre mieux sur chaque aspect de la voiture : mécaniquement, aérodynamiquement, électroniquement, sur chaque composant, sur un réglage plus intelligent, tout ce que nous pouvons faire pour essayer de nous améliorer est fait. Lors des dernières courses, nous avons apporté davantage d'évolutions que d'habitude sur la piste, et cela a amélioré un peu notre position. Nous avons besoin de continuer de nous battre ainsi, nous apportons des évolutions course après course. Si nous faisons un bon travail sur l'ensemble, ça commencera à payer et nous verrons Ferrari rouler de façon plus régulière face à la concurrence », d'ajouter James Allison.