Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Flavio Briatore n'avait pas seulement des amis en F1

F1: Flavio Briatore n'avait pas seulement des amis en F1

Par ,

D'après GMM

Intéressant de constater que le départ de Flavio Briatore ouvre les vannes à un flot de critiques envers le flamboyant italien.


Pilote de l'écurie Benetton, alors dirigée par Flavio Briatore, à la fin des années 90, Jean Alesi traite l'italien d'"être humain obscène" et son gérant, Mario Miakawa, le compare à un "mafieux" dans les colonnes du quotidien allemand Bild.


Un autre pilote français, Franck Montagny, n'est pas tendre non plus envers Flavio Briatore. Sur le site d'information 20minutes.fr, Franck Montagny déclare : "Ça me fait gentiment sourire de le voir s’en aller. C’est quand même lui qui a détruit ma carrière en F1, je ne vais pas le regretter."

Et puis sur les ondes de la radio RMC, le français rajoute : "Que Flavio Briatore ait monté ce genre de choses, qu’il y ait tricherie, ça ne m’étonne pas beaucoup. Mais il ne faut pas oublier que j’ai la certitude que Renault fonctionne grâce au travail, pas avec la tricherie. Il faut dissocier ce qui est Renault F1 et ce qui est Flavio Briatore."

Franck Montagny a aussi révélé qu'il avait été obligé de signer un contrat avec FFBB, la compagnie de Flavio Briatore, pour pouvoir signer avec l'écurie Renault. Ce contrat, que l'italien faisait signer aux pilotes qu'il engageait, prévoit le versement d'un pourcentage sur tous les revenus du pilote.