Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Giancarlo Minardi mise sur une bataille Räikkönen-Alonso

F1: Giancarlo Minardi mise sur une bataille Räikkönen-Alonso

Par ,

Fondateur et ancien patron de l'équipe de F1 Minardi, devenue Toro Rosso, Giancarlo Minardi suit toujours de très près la F1 et offre son analyse de cette première moitié de saison 2012.

« Spa-Francorchamps sera le vrai tournant de cette saison, l’une des plus belles de ces dernières années, car le Hungaroring est un circuit avec des caractéristiques à part, » lance Giancarlo Minardi.

« Pour l’instant, il n’y a pas véritablement un leader chez les pilotes ou les monoplaces. Même s'il possède 40 points d'avance, il est prématuré de dire que le titre est pour Alonso. Cinq pilotes peuvent remporter le titre et le plus grand danger pour Alonso pourrait venir de Kimi Räikkönen. Il peut compter sur une Lotus agressive et régulière. Malheureusement pour lui, cela ne s’est pas très bien passé lors de certaines courses et il doit aussi améliorer ses performances en qualifications », explique l'Italien.

Kimi Raikkonen F1 Lotus
Kimi Räikkönen, Lotus. (Photo: Lotus F1 Team)

« Le développement des dernières évolutions durant la pause estivale va être importante. Ferrari doit être plus rapide sur un tour. Red Bull a perdu de son lustre, mais peut compter sur la régularité de ses deux pilotes, contrairement à McLaren ou Ferrari. Fernando Alonso est en très grande forme, il saisit chaque opportunité et sa Ferrari est très fiable. Cela permet à l'équipe de se concentrer à 100 pour cent sur le développement. Malheureusement, ça se ressent sur le championnat constructeur » ajoute Minardi.

« La plus grande déception vient de Schumacher et Mercedes. Ils (Mercedes AMG) doivent voir en interne ce qui se passe. Leur pilote référence est Nico Rosberg, qui a du mal aussi à s'imposer ».

Parlant de son ancienne équipe, Giancarlo Minardi conclut : « Je suis désolé d’apprendre que Giorgio Ascanelli est officiellement en vacances. Les espoirs étaient grands après la saison dernière et il faut maintenant qu’ils analysent précisément ce qu'il faut changer afin de mieux se préparer pour la saison 2013. Les tensions entre Franz Tost (le directeur principal) et le directeur technique reflète une certaine nervosité et laisse penser, peut-être, que les choix de la direction ne sont pas acceptés par le département technique ».