Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Hamilton défend son image publique

F1: Hamilton défend son image publique

Par ,

D'après GMM

Lewis Hamilton a tenu à mettre certaines choses au clair avec les médias, en France : l'image publique d'enfant gâté et frivole qu'on lui donne par les temps qui courent est non seulement erronée, mais mensongère.

Après avoir démenti avoir fait l'acquisition d'une plaque d'immatriculation personnalisée au coût de 400,000 $, Hamilton s'en prend maintenant à certains médias qui disent de lui qu'il est un grand amateur des soirées mondaines et glamours Hollywoodiennes et qu'il cherche par-dessus tout à être vu.

« Je ne peux rien faire pour vous empêcher d'écrire pareils ragots, mais je peux vous assurer que ce sont des faussetés. »

« Ce n'est simplement pas mon genre de chercher à être à tout prix remarqué. J'aime bien les premières de films, c'est vrai, mais j'aime particulièrement être assis derrière et passer inaperçu! Je ne suis pas du type tapis-rouge », a déclaré Hamilton à un quotidien Britannique.

« J'en ai déjà fait l'expérience, mais je préfère de loin être avec le public qu'avec les vedettes. Bien sûr, comme j'aime rencontrer les gens, on m'a déjà vu avec des célébrités, mais je ne cours pas après elles et si on me voit à leurs côtés, ce n'est certainement pas parce que j'en ai décidé ainsi », a conclu Hamilton à ce sujet.

Le Britannique en a également profité pour s'en prendre aux critiques négatives qu'il a reçues de toutes parts après son incident humiliant à Montréal.

« La seule critique qui m'affecte, dans 99,9 % des situations, est celle de mon père. Le reste de ce que vous pouvez écrire, j'en ai parfois vent, mais je ne le lis pas et, pour être sincère, elles ne m'intéressent pas. »

« Tout le monde commet des erreurs, aussi stupides puissent-elles paraître. Malheureusement, les gens ne prennent pas assez conscience que, contrairement à eux, je suis sous les projecteurs lorsque ça survient », a-t-il dit pour terminer.