Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Italie: Revue des équipes, samedi

F1 Italie: Revue des équipes, samedi

Par ,

D'après GMM

Revue des équipes qui participent au Grand Prix d'Italie de Formule 1 présenté sur le tracé ultra rapide de Monza.

TORO ROSSO-FERRARI
La petite écurie italienne de Faenza n'en finissait plus de célébrer dans le paddock. Sebastian Vettel est devenu le plus jeune pilote de l'histoire à décrocher une position de tête en Formule 1. Giorgio Ascanelli, ingénieur, déclarait: « Il est évident que nous n'avons pas beaucoup d'essence dans le réservoir. » Sébastien Bourdais se classe en 4e place, à une seconde de Vettel quand même.

MCLAREN-MERCEDES
Lewis Hamilton n'a pas participé à la 3e ronde des qualifications. Sa McLaren chaussée de pneus intermédiaires ou en pneus de pluie, Hamilton n'a jamais été dans le coup. « Nous nous sommes fait prendre par une météo imprécise. Mais nous savons que certaines voitures roulent avec beaucoup d'appui. C'est efficace sous la pluie, mais sur le sec demain, ces voitures redeviendront lentes, » a déclaré Ron Dennis. Heikki Kovalainen a été rapide et se classe 2e, sur la première ligne de départ.

RED BULL-RENAULT
Les châssis Red Bull monopolisent 3 des 4 premières places sur la grille, car Mark Webber s'est classé 3e des qualifications. Pas mal pour une voiture propulsée par un moteur Renault, supposément anémique. David Coulthard était moins vite d'une seconde que Webber lors de la 2e ronde et partira de la 13e place.

WILLIAMS-TOYOTA
Nico Rosberg a continué de connaître un bon week-end. Il s'est classé 3e ce matin, puis 5e en qualification. « La voiture n'est pas spécialement réglée pour la qualification, et nous avons un bon plan pour la course, » a-t-il dit. Rapide ce matin, Kazuki Nakajima a toutefois été éliminé dès la 1e ronde.

FERRARI
Felipe Massa doit être heureux des malheurs qu'a connu Lewis Hamilton, car sa 6e place en qualification n'a pas de quoi le réjouir. « Ça aurait pu être mieux, mais ça aurait pu aussi être bien pire, » a déclaré le Brésilien. Kimi Räikkönen partira une place devant Hamilton. « Nous ne sommes pas super compétitifs sous la pluie," a expliqué le patron, Stefano Domenicali.

TOYOTA
Les pilotes Toyota ont dû prier pour avoir de la pluie. La TF108 est lente sur le sec, mais excelle sous la pluie. D'ailleurs, Timo Glock a signé le meilleur temps ce matin, sous la pluie. En qualification, Glock s'est classé 9e, tandis que Jarno Trulli se place 7e.

RENAULT
Nelson Piquet en a arraché sous la pluie à Monza. Il a été dès la 1e ronde. Fernando Alonso a participé aux 3 rondes et partira 8e demain.

BMW-SAUBER
Robert Kubica et Nick Heidfeld ont tous les deux réalisé un chrono presque identique de 1:35,6 durant la 2e ronde, mais l'Allemand s'est classé 10e, tandis que le Polonais est 11e. « Les temps au tour sont décevants. Au lieu d'avoir plus d'adhérence, j'en avais moins. Il faut comprendre pourquoi, » a déclaré Heidfeld.

FORCE INDIA-FERRARI
Adrian Sutil est habituellement rapide sous la pluie. Il l'était ce matin, puis a perdu de la vitesse en qualification. « J'ai changé de pneus, et j'ai perdu toute l'adhérence, » a-t-il dit. Giancarlo Fisichella a bien failli participer à la 3e ronde. « Avec cette autre menace de pluie pour demain, je crois que la course sera très excitante, » a-t-il affirmé.

HONDA
La Honda RA108 est lente sur piste sèche. Jenson Button espérait donc de la pluie, mais ça a été catastrophique. Il a qualifié sa voiture de la pire à conduire sous la pluie. Rubens Barrichello était plus de 0,5 seconde, mais il n'a pas atteint la 2e ronde.