Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Jean-Éric Vergne doute d'être écarté par Toro Rosso

F1: Jean-Éric Vergne doute d'être écarté par Toro Rosso

Par ,

D'après GMM

Jean-Éric Vergne ne s'inquiète pas d'une éventuelle éviction par Red Bull en fin de saison.

En neuf ans d'histoire en Formule 1, seuls deux pilotes ont effectué trois saisons consécutives chez Toro Rosso, Sebastien Buemi et le Français Vergne.

Jusqu'à maintenant, les signes ne sont pas en faveur de Jean-Eric Vergne, assez transparent depuis le début de saison, par rapport à son débutant de coéquipier, Daniil Kvyat.

F1 Toro Rosso STR9 Renault Jean-Eric Vergne
Jean-Éric Vergne, Toro Rosso STR9-Renault. (Photo: WRi2)

En démonstration à Spa-Francorchamps le week-end dernier à bord d'une Red Bull, le magazine Italiaracing l'a interrogé sur son avenir, en soulignant qu'aucun pilote n'a participé à quatre saisons chez Toro Rosso.

« Eh bien, si la situation est comme vous le dites, il n'y a pas grand-chose à faire. Je vais rentrer chez moi », de répondre Vergne en souriant.

« Sérieusement, je ne crois pas que ces situations peuvent être résumées à une évaluation de statistiques », d'ajouter le pilote Toro Rosso, surnommé « JEV » dans le paddock.

« Chez Red Bull et Toro Rosso, ils n'ont jamais eu peur d'écarter des pilotes en qui ils ne croyaient plus. S'ils avaient perdu la foi en moi, ils m'auraient laissé en fin de saison dernière. S'ils ne l'ont pas fait et si je suis encore ici, c'est parce qu'ils croient en moi et en mes capacités », d'insister Jean-Éric Vergne.

Le Français ne pense pas avoir été éclipsé par son jeune coéquipier russe arrivé directement de la GP3.

« Comme je l'ai déjà dit, mon intégration avec le personnel technique de l'équipe s'est développé de manière significative. Les résultats montrent que cela porte ses fruits, et c'est quelque chose que l'équipe prend en compte.

« En ce qui me concerne, je me sens comme chez moi, l'équipe est comme ma famille. Donc je ne pense pas qu'ils ont l'intention de briser un ensemble qui fonctionne », de déclarer Jean-Éric Vergne.