Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Jenson Button insiste que la pression est sur les autres

F1: Jenson Button insiste que la pression est sur les autres

Par ,

D'après GMM

Jenson Button explique que la pression pour le titre 2009 est davantage pour ses poursuivants que pour lui-même.

Il reste deux grand prix, et si le britannique marque autant de points qu'à Suzuka, il ne sera pas champion du monde.

Nombreux sont ceux qui comparent la situation à 2007, lorsque Lewis Hamilton avait 17 points d'avance deux courses avant la fin.

David Coulthard explique : "Vettel est maintenant plus proche que Kimi Raikkonen ne l'était lorsqu'il a gagné le championnat du monde."

Interrogé par les journalistes après sa huitième place au Japon sur le fait qu'il peut lui arriver la même chose, Jenson Button répond : "Pour toutes sortes de raisons, il (Hamilton) n'a pas marqué de points. Le tout est de ne pas faire d'erreurs. C'est la chose la plus importante. Je ne ressens pas de pression. Au plus nous nous rapprochons de la fin de la saison, au plus la pression retombe sur mes poursuivants."

Sebastian Vettel a repris 9 points à Suzuka et il a l'avantage de pouvoir compter sur le support de son coéquipier, Mark Webber, alors que Rubens Barrichello est davantage un rival qu'un équipier pour Jenson Button.

"Nous ferons tout ce qu'il faut pour supporter Seb," clame Christian Horner, le patron de l'écurie Red Bull.

Le prochain grand prix aura lieu au Brésil, à Interlagos, tout proche du lieu de naissance de son coéquipier Rubens Barrichello. C'est tout un défi à relever pour le meneur du championnat du monde, avec un public entièrement voué au Brésilien, qui de plus, n'a pas digéré la perte du titre l'an dernier de Felipe Massa face à un autre Britannique.

"C'est une situation intéressante," admet Jenson Button. "Mais Rubens et moi avons de bonnes relations et nous verrons bien ce qui se passera là-bas. Je ne suis pas inquiet. J'aime Sao Paulo et j'ai hâte au prochain week-end. N'oublions pas que j'ai toujours 14 points d'avance."