Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La FIA décide de mettre fin à la controverse des échappements soufflants

F1: La FIA décide de mettre fin à la controverse des échappements soufflants

Par ,

La FIA a publié un communiqué de presse jeudi dans lequel elle indique son intention de mettre un terme à la saga des échappements soufflants en Formule 1.

Arrière de la Ferrari 150 Italia (Photo: WRI2)

Voici quelques questions et réponses extraites de ce communiqué.

D’abord, la FIA explique que c’est elle qui s’est inquiétée de la position de certaines tubulures d’échappements et de la cartographie particulièrement agressive de certains moteurs.

D’après la FIA, il était évident que ces dispositifs avaient pour objectif d’améliorer l’efficacité aérodynamique des monoplaces et non pas uniquement d’accroître le couple du moteur.

« La question est de déterminer si une certaine cartographie a été créée pour atteindre un objectif autre que l’augmentation du couple du moteur, » précise la FIA.

Quelles ont été les mesures adoptées pour le Grand Prix d’Europe tenu à Valencia ?

« Après l’analyse poussée des cartographies de plusieurs écuries, il est devenu évident que ces solutions agressives étaient employées durant de courtes périodes en qualification, et d’une autre façon durant les courses. Ceci était sans nul doute à l’encontre de l’esprit du parc fermé, car le fonctionnement de la voiture ne peut être modifié lorsqu’elle se situe dans le parc fermé. Nous avons donc informé les écuries le 14 juin que certaines mesures allaient être appliquées dès Valencia ».

Pourquoi les nouvelles règles ont-elles été modifiées entre samedi et dimanche au Grand Prix de Grande-Bretagne ?

« Il y avait encore des discussions, car un motoriste (Renault Sport) refusait de rouler avec nos réglages, indiquant qu’il fallait les peaufiner afin de ne pas compromettre la fiabilité de ses moteurs. Après nous avoir fourni des informations supplémentaires, nous avons accepté de permettre ces changements, car nous l’avions déjà permis à un autre motoriste (Mercedes Benz HPE) de le faire.

Mais nous nous sommes rendus compte que nous avions accordé trop de concessions. Ce n’était pas honnête pour les motoristes qui ont présenté leurs voitures dans ce que nous considérions être en configuration correcte. Alors, nous sommes donc revenus à la note technique que nous avions envoyée aux écuries le 20 juin. Et c’est dans cette configuration que les voitures ont roulé samedi et dimanche à Silverstone. »

« Après des discussions avec le président de la FIA, nous avons adopté à l’unanimité des écuries de revenir à la cartographie employée à Valencia, c’est-à-dire avec la liberté de choisir les réglages, mais sans possibilité de le faire entre la qualification et la course ».

L’affaire a donc été réglée ?

« Oui, et toutes les voitures doivent rouler en configuration « Valencia » d’ici la fin de la saison. Nous croyons qu’il n’y aura plus de discussions, ni de protêt à propos des échappements et des cartographies cette saison. Lors de la réunion du groupe de travail technique, il a été décidé qu’aucune écurie ne poserait un protêt à ce sujet d’ici la fin de l’année ».

Que se passera-t-il en 2012 ?

« Les équipes se sont déjà entendues sur une position stricte des échappements qui émaneront en un point plus élevé de la carrosserie et non plus vers le diffuseur. De cette façon, l’effet aérodynamique des gaz brûlants sera maintenu à un minimum. La cartographie des moteurs sera libre, tout en respectant les limites imposées par la FIA, mais puisque les échappements seront repositionnés, leur effet aérodynamique sera très limité. »