Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La Grande-Bretagne refuse deux jours; pas de décisions pneumatiques

F1: La Grande-Bretagne refuse deux jours; pas de décisions pneumatiques

Par ,

D'après GMM

Les patrons du Grand Prix de Grande-Bretagne ont refusé la nouvelle idée voulant que les week-ends de Grand Prix soient réduits à deux jours plutôt que trois.

Avec un calendrier qui pourrait fort possiblement s’étendre à 20 courses dans les années à venir, Adam Parr de l’écurie Williams a ramené cette semaine l’idée d’un Grand Prix sur deux jours.

« Le vendredi est une grosse journée à Silverstone. Perdre cette journée signifierait une réduction considérable de notre audience », a déclaré le directeur de la piste du Nothamptonshire, Richard Phillips.

Neil England, de Silverstone, ajoute : « Éliminer une journée semble ridicule. Pourquoi nous priverait-on d’une audience de 80,000 personnes comme c’était le cas vendredi l’an passé? »

Pendant ce temps dans les paddocks, une nouvelle rencontre dans le but d’élire un manufacturier pneumatique 2011 se terminait, une fois de plus sans résultat.

La F1 est arrivée en Turquie en pensant que Pirelli serait déclaré grand vainqueur de cette petite guerre de manufacturiers en vue de l’an prochain.

L’arrivée de Nick Shorrock de Michelin samedi soir a une fois de plus mêlé les cartes. Ce dernier aurait fait une dernière proposition aux équipes ce matin, en Turquie. Une rencontre de 90 minutes qui s’est terminée par une nouvelle absence de décision.

Les chefs d’équipe ont également indiqué qu’une décision au cours des prochains jours était improbable.