Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La politique encore le problème en France

F1: La politique encore le problème en France

Par ,

D'après GMM

La politique semble être une fois de plus un problème pour la Formule 1 en France si l'on en croit le quadruple champion du monde Alain Prost.

Ce dernier affirme que malgré l'enthousiasme du premier ministre François Fillion, le reste de son cabinet semble enclin à lui mettre des bâtons dans les roues.

« La politique est toujours un problème en France. Je ne veux pas abandonner, mais on est toujours entre deux points : on pense que ça va se produire et puis non, rien du tout.

« Tout le monde a son propre agenda et personne ne semble du même avis. C'est dur de travailler en équipe dans ce contexte. Ceux qui font le plus de bruit n'y connaissent rien, » dit-il.

Le projet de Flins-Les-Maux est la seule alternative plausible pour le retour du Grand Prix de France au calendrier de la F1, le projet de Disneyland Paris étant tombé à l'eau... et Magny-cours n'étant pas une option pour Ecclestone!

« Il est nécessaire que le gouvernement s'entende si l'on veut tenir une course ici en 2011, » conclut Prost.

Pendant ce temps, en Allemagne, le Premier Ministre de l'état de la piste d'Hockenheim cherche à entrer en contact avec Bernie Ecclestone afin de discuter les pertes de la piste se chiffrant en millions de dollars chaque année.

Une rencontre de nature financière pourrait déterminer le futur de ce Grand Prix dès mercredi. Les responsables ont estimé qu'il leur en prendrait un an pour préparer la course, plaçant la date de tombée d'un plan de secours à... très bientôt!