Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La ville de Valencia désire briser son contrat avec Bernie Ecclestone

F1: La ville de Valencia désire briser son contrat avec Bernie Ecclestone

Par ,

D’après GMM

Les organisateurs du Grand Prix urbain de Valencia en Espagne tentent par tous les moyens de briser leur contrat avec le patron de Formule 1 et de le refiler à un autre circuit.

C’est ce qu’affirme le quotidien espagnol El Periodico, ajoutant que Francisco Camps, le président du conseil régional, avait décidé que la ville portuaire ne pouvait plus payer les frais annuels du plateau de F1 et les dépenses d’organisation.

(Photo: Force India F1 Team)

Durant la tenue de l’événement en juin dernier, Camps aurait demandé à Bernie Ecclestone, si le contrat de Valencia (qui court encore sur deux ans), pouvait être brisé. Ce qu’Ecclestone aurait platement refusé.

Le texte précise que les organisateurs dépensent 30 millions d’euros pour tenir la course chaque année, ce qui inclut les frais de 18 millions à la FOM d’Ecclestone et le coût de montage et de démontage du circuit urbain.

La billetterie n’apporte que 10 millions d’euros par année dans les coffres, ce montant ayant baissé, car le nombre de spectateurs a chuté de 112 000 en 2008 à 75 000 cette année.

Ecclestone aurait indiqué à Camps qu’un autre promoteur et un autre circuit pouvaient être trouvés pour déménager la course. Le quotidien précise que les pourparlers avec les tracés d’Alcaniz et de Portimao ont eu lieu.

Simultanément, on rapporte que Camps et la mairesse de Valencia, Rita Barbera, ont eu des discussions avec Ferrari au sujet d’un projet de construction de parc thématique Ferrari dans la ville espagnole.