Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Le patron de Ferrari admet que la saison 2013 sera complexe

F1: Le patron de Ferrari admet que la saison 2013 sera complexe

Par ,

Le patron de la Scuderia Ferrari, Stefano Domenicali, a parlé des saisons 2013 et 2014 du Championnat du monde de Formule 1 lors de l'événement « Vrooom » tenu à la station de ski de Madonna di Campiglio en Italie.

Avant Noël, Domenicali avait annoncé la restructuration de certains départements de l'écurie de F1, commencée au milieu de la saison 2011. Ces changements ont été rendus nécessaires afin de faciliter la conception des voitures 2013 et 2014. Ainsi deux groupes distincts travaillent sur le moyen et le long terme.

« La saison 2013 sera complexe, et ce, pour plusieurs raisons. Nous allons faire face à plusieurs changements technologiques qui auront un gros impact sur l'équipe ; pas uniquement en termes de design, mais aussi en ce qui a trait aux investissements reliés à la production d'un tout nouveau moteur », de dire Domenicali.

« Nous devons, à l'intérieur des limites imposées par la réglementation, atteindre nos objectifs tout en utilisant au mieux le temps disponible d'ici la saison 2014. Notre but est simple : donner à nos pilotes une voiture compétitive dès le début de la saison. Le développement de notre voiture 2013 a commencé dans la soufflerie de (Toyota) à Cologne. Je crois que notre travail sera simplifié cette année, car nous n'aurons plus à comparer les résultats avec la soufflerie de Maranello. Celle-ci est refaite à neuf et sera à nouveau utilisable après la pause estivale », de préciser Domenicali.

Fernando Alonso et Felipe Massa

Le patron de la Scuderia a aussi parlé de ses pilotes. « Je crois que le plus dur pour Felipe est maintenant derrière lui. Il a changé son approche après l'été dernier et ses performances en piste ont progressé. Il a démontré qu'il était extrêmement talentueux. Ses résultats au cours de la seconde moitié de la saison nous ont aidé à décrocher la seconde place au championnat des constructeurs. Pour l'écurie, cela est crucial et pour Fernando (Alonso) cela le motive encore plus », d'ajouter Domenicali.

« Fernando a connu une saison incroyable. Nous le disons depuis trois ans maintenant, mais il continue à stupéfier tout le monde. Sa force à titre de champion et son sens de la compétition sont des garanties de succès, pour lui et pour l'équipe » de révéler Domenicali.

« Nous devons lui fournir une voiture compétitive qu'il pourra utiliser à son mieux pour démontrer tout son talent et son instinct de la compétition. Est-ce que Vettel et Alonso pourraient, un jour, former une écurie de rêve ? Je crois que notre président s'est exprimé à ce sujet à plusieurs reprises. Une équipe de rêve est fantastique si elle est correctement gérée. Ce n'est pas une chose à laquelle nous pensons actuellement. Il faut être très prudents, et pas seulement qu'en F1, mais dans tout sport en général. Car parfois mettre en confrontation deux numéro 1 apporte plus de négatif que de positif », de conclure Domenicali.