Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Le projet de Lotus implique le gouvernement et Proton

F1: Le projet de Lotus implique le gouvernement et Proton

Par ,

D’après GMM

La nouvelle écurie de Formule 1 « Lotus F1 », dont la participation au championnat a été autorisée par la FIA, comptera sur l’aide du gouvernement de Malaisie et du constructeur automobile national Proton.

La fameuse Lotus 79 a été la première monoplace de F1 à exploiter l'effet de sol.

Profitant de l’annonce de l’inscription officielle de l’écurie, le premier ministre de Malaisie, Datuk Seri Najib Abdul Razak, s’est fait photographier avec les dirigeants de l’écurie, incluant ceux de la compagnie aérienne AirAsia, impliquée dans le projet.

« Nous allons maintenant évaluer le potentiel de six pilotes locaux et internationaux, et si tout va bien, nous pourrons dévoiler le nom de nos deux pilotes avant le 31 octobre, » de dire le premier ministre aux médias nationaux.

Le constructeur automobile anglais Lotus a couru en Formule 1 entre 1958 et 1994, période au cours de laquelle elle a décroché 7 titres de constructeurs et 6 de pilotes. Mais Lotus est désormais propriété du géant malais Proton, ce qui en fera un concurrent malais.

« Nous pourrons peut-être entendre un jour résonner l’hymne national de Malaisie à la fin d’un Grand Prix, » de dire le premier ministre.

Le quartier général de l’écurie sera d’abord établii dans le Norfolk en Grande-Bretagne, mais le premier ministre a précisé qu’il était possible que les voitures soient conçues, fabriquées et essayées sur le circuit de Kuala Lumpur.

« Ce sera un projet malais, et les voitures seront malaisiennes, » d’ajouter le premier ministre, précisant que les mécanos seront aussi essentiellement malais, même s’ils travailleront sous les ordres de Mikle Gascoyne, un Britannique.

La dernière Lotus de F1, la 109 à moteur Mugen, pilotée ici par Alex Zanardi.



photo:WRI2