Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les avocats doutent que le conflit Lotus se règle rapidement

F1: Les avocats doutent que le conflit Lotus se règle rapidement

Par ,

Adapté de GMM

Un avocat spécialisé minimise les espoirs que le conflit autour du nom Lotus puisse être réglé cette semaine.

Les auditions ont démarré ce lundi à la Haute Cour de Londres concernant le nom Lotus utilisé en Formule Un.

Group Lotus et Team Lotus sont en justice pour deux raisons distinctes. La première porte sur le droit de Team Lotus à utiliser le nom Lotus pour son équipe. La deuxième concerne la rupture de contrat par Group Lotus au bout d'un an seulement, alors que le contrat portait sur cinq ans.

Le patron de Team Lotus, Tony Fernandes, écrit sur Twitter : « Aujourd'hui la situation est confuse pour beaucoup (de gens). Il ne s'agit pas de dire qui possède le nom Lotus, ce qui sera fait en novembre. Nous avons mis l'affaire devant la justice pour régler tout cela ».

« Aujourd'hui, il s'agit de juger la tentative de Group Lotus de mettre fin de manière unilatérale et illégale au contrat de licence de Lotus Racing en disant que 1Malaysia (la compagnie qui gère l'équipe Team Lotus) ne peut utiliser le nom Lotus. Cela ne change rien pour Team Lotus. »

Mark Daniels, un avocat en propriété intellectuelle du cabinet Browne Jacobson, indique que le juge est « peu disposé » à régler le dossier rapidement comme le veut Group Lotus, « tout particulièrement quand il y a autant d'enjeux commerciaux ».

Mark Daniels indique à la BBC : « C'est une formidable opportunité pour le juge d'appliquer certains commentaires et émettre un règlement ».

Lors de cette audience préliminaire, un juge de la Haute Cour devrait se prononcer uniquement sur la recevabilité de l'affaire. Si le juge venait à émettre un verdict, un appel pourrait alors suspendre le jugement, si bien que Team Lotus devrait pouvoir conserver son nom cette saison, ce qu'assure Tony Fernandes.