Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les équipes demandent l'annulation de la première manche à Bahreïn

F1: Les équipes demandent l'annulation de la première manche à Bahreïn

Par ,

D'après GMM

Il semblerait que les équipes de Formule 1 ne soient pas enchantées à l’idée d’entreprendre la saison 2011 dans un climat social pour le moins houleux pour ne pas dire dangereux, à Bahreïn.

Le gouvernement de la majorité des pays occidentaux recommande à ses concitoyens de se tenir loin de la république, aux prises avec des manifestations violentes depuis plusieurs jours déjà.

Si le championnat GP2 Asie a déjà annulé un week-end de courses, la Formule 1 tarde à lui emboîter le pas. Curieusement, Bernie Ecclestone semble placer toute sa confiance dans les mains du prince héritier.

« Si qui que ce soit peut régler cette impasse et décider si nous serons en sécurité ou non à Bahreïn, c’est lui », aurait déclaré l’homme d’affaires de 80 ans à la BBC.

Après la dernière réunion de la FOTA, pourtant, les équipes auraient déclaré : « La communauté de la Formule 1 s’est entendue, au privé, pour dire que de se rendre à Bahreïn une semaine après que la république ait compté ses morts serait non seulement irresponsable, mais indéfendable. »

Officiellement toutefois, les équipes s’en remettent à la décision de la FIA et d’Ecclestone. Il reste que certains, comme le père du champion du monde Sebastian Vettel, auraient déjà annulé leur vol.

D’autres rumeurs laissent planer la possibilité d’un boycottage si la décision de se rendre à Bahreïn était maintenue, d’autant plus que les compagnies d’assurances seraient en droit de refuser de couvrir pilotes et équipes dans un contexte comme celui-ci. Une situation peu souhaitable lorsqu’on voyage avec des millions de dollars en équipement.