Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les essais de la nouvelle méthode de Voiture de Sécurité font jaser

F1: Les essais de la nouvelle méthode de Voiture de Sécurité font jaser

Par ,

D'après GMM

Les pilotes ont fait l'essai d'un nouveau procédé pour la Voiture de Sécurité vendredi, à Magny-Cours.

Après la dernière séance d'essai du Grand Prix de France, hier, les pilotes ont simulé l'entrée en piste de la voiture de sécurité.

Les commissaires de piste tenaient les panneaux blancs « SC » et les pilotes ont été informés par la Direction de la Course dans leur voiture par un système nommé ECU. Ils avaient 5 secondes pour y répondre en pressant un bouton du volant.

Un temps d'un tour moyen a ensuite été envoyé aux pilotes qui se devaient de le respecter en regardant leurs moniteurs.

Le système a pour but d'éliminer les inégalités qui persistent avec le nouveau système qui ferme la ligne des puits dès le déploiement de la voiture de sécurité. Ainsi, comme on l'a vu au Canada, des pilotes de tête se retrouvent bloqués à la sortie des puits et doivent attendre la lumière verte leur donnant le droit de retrouver le peloton... en bons derniers!

Après l'essai de ce nouveau système toutefois, certains pilotes, comme Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont affirmé que le système avait encore besoin d'être retravaillé, car « le fait de regarder constamment les moniteurs est très distrayant et pourrait s'avérer très dangereux alors que les voitures passent à côté des zones accidentées ».

Sébastien Bourdais s'est quant à lui plaint que « la voiture devant [lui] roulait encore trop lentement, malgré le temps repère ». « Nous verrons comment tout cela sera en course », a-t-il conclu.

Kimi Räikkönen a pour sa part beaucoup apprécié ce nouveau système : « Ce serait une très bonne alternative au présent système. Tout le monde est placé dans la même situation et nous ne serons plus pénalisés à cause de l'entrée en piste impromptue de la voiture de sécurité. »