Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les médias blâment le nouveau règlement après la course de Bahrein

F1: Les médias blâment le nouveau règlement après la course de Bahrein

Par ,

D'après GMM

Au lendemain du spectacle offert par le premier grand prix 2010, la presse n'est pas tendre avec la Formule Un.

Les pilotes et les initiés blâment l'interdiction des ravitaillements, avec des voitures adoptant des stratégies similaires sur le circuit de Sakhir et incapables d'être suffisamment proches les unes des autres pour permettre des dépassements.

Le pilote Red Bull, Mark Webber, accuse les personnes qui font les règlements, se demandant : "Pourquoi est-ce qu'ils continuent de jouer avec ?"

Kevin Garside du Daily Telegraph approuve le pilote australien et ajoute que Bahrein est "un rappel aux dangers du bricolage par rapport à une réparation".

Le Daily Mail écrit : "La FIA et les équipes doivent rapidement se pencher sur le problème et voir ce qui peut être aménagé. Le sport est en danger de passer à côté de sa chance. Avec quatre champions du monde sur la grille, tous dans des voitures compétitives. La course devrait être pétillante et non pas sèche comme le désert."

La presse des autres pays n'est pas aussi vindicative dans ses condamnations, mais même La Gazzetta dello Sport italienne - heureuse du doublé Ferrari - mentionne un grand manque de suspens. "Très objectivement, cette nouvelle F1 tant attendue a produit une course ennuyeuse, avec peu de dépassements et la plupart du paquet loin derrière. Mais Sakhir reste un circuit particulier -- nous verrons comment évolue la saison."

Le quotidien français L'Equipe indique que Bahrein "unanimement" a été "d'un ennui mortel", tandis qu'Auto Hebdo insiste qu'il est "trop tôt pour dire" que les nouvelles règles sont un échec, "mais le manque d'excitation a été remarqué par tout le monde".

Dans le journal allemand Bild, Jorge Sutil, le père d'Adrian Sutil, déclare : "La prochaine fois je prendrai quelque chose à lire." Ça veut tout dire...