Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Silverstone: Mark Webber s'impose, réduit l'écart au championnat

F1 Silverstone: Mark Webber s'impose, réduit l'écart au championnat

Par ,

Mark Webber (Red Bull) s’est permis un dépassement de dernier instant sur Fernando Alonso (Ferrari), faisant ainsi main basse sur la victoire du Grand Prix de Grande-Bretagne, et reprenant du même coup sept points à l’Espagnol, meneur au championnat.

Alonso et Webber tentaient chacun une stratégie différente – la pluie de la veille leur ayant permis de choisir sur quelle gomme démarrer la course –, mais ça ne les a pas empêchés de se croiser en fin d’épreuve. Alonso avait choisi de partir sur gomme dure, alors que Webber tentait sa chance en pneus tendres, ceux-là mêmes que l’Espagnol devrait chausser pour son dernier relais.

L’écart qu’Alonso s’était ménagé en début d’épreuve n’a pas tenu le coup, les derniers tours venus. Webber, après une course poursuite de quelques tours, a tôt fait de disposer de lui. Tant et si bien qu’Alonso a presque échappé la deuxième place à un Sebastian Vettel (Red Bull) en bonne forme.

Quatrième, Felipe Massa (Ferrari) a prouvé une fois de plus qu’il pouvait seconder Alonso, croisant le fil d’arrivée seulement neuf secondes derrière son équipier – avec Kimi Räikkönen (Lotus) sur ses talons. Romain Grosjean, dans l’autre Lotus, a su remonter de la dernière à la sixième place, après s’être accroché avec Paul di Resta (Force India) dans le premier tour.

Michael Schumacher (Mercedes), troisième sous la pluie des qualifications, a dû se contenter d’une septième place dimanche.

En huitième et dixième positions, on retrouve des pilotes McLaren – Lewis Hamilton et Jenson Button – qui n’ont jamais été dans le coup chez eux à Silverstone. Ils sont séparés par Bruno Senna (Williams), qui s’est bien débrouillé pour garder Button derrière lui.

Les incidents les plus remarquables incluent un nouvel accrochage à indiquer au compte de Pastor Maldonado (Williams). La victime du Vénézuélien se trouve être Sergio Perez (Sauber) cette fois, dont la course a pris fin contre la Williams. Maldonado lui, a pu reprendre l’action, et croiser le fil d’arrivée 16e.

Kamui Kobayashi (Sauber) a vécu un arrêt aux puits particulièrement difficile où il a embouti ses mécanos, qui cela dit ne semblaient pas blessés. Kobayashi termine néanmoins 11e. Nico Rosberg (Mercedes) aussi a été malchanceux dans les puits. Un changement de pneus particulièrement lent a jeté un voile sur une course autrement décevante pour l’Allemand, qui termine 15e.



Résultats de la course* – Grand Prix de Grand-Bretagne (Silverstone)

1 - Mark Webber (Red Bull RB8-Renault) - 52 tours en 1h25min11,288s

2 - Fernando Alonso (Ferrari F2012) - 3,0s

3 - Sebastian Vettel (Red Bull RB8-Renault) - 4,8s
4 - Felipe Massa (Ferrari F2012) - 9,5s

5 - Kimi Räikkönen (Lotus E20-Renault) - 10,3s
6- Romain Grosjean (Lotus E20-Renault) - 17,1s

7- Michael Schumacher (Mercedes MGP W03) - 29,1s

8 - Lewis Hamilton (McLaren MP4/27-Mercedes) - 36,4s

9 - Bruno Senna (Williams FW34-Renault) - 43,3s
10 - Jenson Button (McLaren MP4/27-Mercedes) - 44,4s

11 - Kamui Kobayashi (Sauber C31-Ferrari) - 45,3s

12 - Nico Hulkenberg (Force India VJM05-Mercedes) - 47,8s
13 - Daniel Ricciardo (Toro Rosso STR7-Ferrari) - 51,2s

14 - Jean Eric Vergne (Toro Rosso STR7-Ferrari) - 53,3s
15 - Nico Rosberg (Mercedes MGP W03) - 57,3s
16 - Pastor Maldonado (Williams FW34-Renault) - 1 tour

17 - Heikki Kovalainen (Caterham CT01-Renault) - 1 tour
18 - Timo Glock (Marussia MR01-Cosworth) - 1 tour

19 - Charles Pic (Marussia MR01-Cosworth) - 1 tour
20 - Pedro De La Rosa (HRT F112-Cosworth) - 2 tours

21 - Narain Karthikeyan (HRT F112-Cosworth) - 2 tours



Tour le plus rapide par Kimi Räikkönen (Lotus) en 1min34,661s


Abandons
1er tour - Vitaly Petrov

2e tour- Paul Di Resta

11e tour - Sergio Perez



Championnat des pilotes

1. Alonso 129; 2.Webber 116; 3.Vettel 100; 4.Hamilton 92; 5.Räikkönen 83; 6.Rosberg 75; 7.Grosjean 61; 8.Button 50; 9.Perez 39; 10.Maldonado 29; 11.Di Resta 27; 12.Schumacher, Massa 23; 14.Kobayashi 21; 15.Senna 18; 16.Hulkenberg 17; 17.Vergne 4; 18.Ricciardo 2.



Championnat des constructeurs


1.Red Bull-Renault 216; 2.Ferrari 152; 3.Lotus-Renault 144; 4.McLaren-Mercedes 142; 5.Mercedes 98; 6.Sauber-Ferrari 60; 7.Williams-Renault 47; 8.Force India-Mercedes 44; 9.Toro Rosso-Ferrari 9.

*Chronométrage non-officiel