Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les règles au scalpel ou personne ne signera

F1: Les règles au scalpel ou personne ne signera

Par ,

D'après GMM

Max Mosley avait tort de s'emporter sur les rumeurs d'entente de la FOTA plus tôt aujourd'hui, à Monaco. Ce qui semblait être réconciliation est en fait tout le contraire.

La FOTA a fait parvenir à Mosley une lettre signifiant l'intention des équipes de ne pas signer en vue de la saison 2010 si les changements prévus pour l'an prochain n'étaient pas complètement abandonnés.

Plus de plafond budgétaire, donc. Ce serait beaucoup trop intrusif de la part de la FIA qui aurait droit de contrôle des revenus., disent les équipes. Ces dernières requièrent plutôt une révision à la baisse drastique des coûts, une baisse qu'elles pourraient contrôler d'elles-mêmes, sans intrusion de la FIA.

La FOTA propose également que les équipes plus nanties offrent à moindre prix des moteurs aux plus petites équipes. Les manufacturiers sont pour leur part prêts à communiquer des informations techniques pour aider les équipes qui n'ont pas les moyens d'effectuer autant d'essais techniques qu'eux.

« Nous demandons simplement qu'on en revienne aux règles de cette année et qu'ensemble nous définissions les changements à apporter », résume Stefano Domenicalli, le directeur sportif de Ferrari.

La FOTA requiert donc un abandon total et sans condition des nouvelles règles sous peine de ne pas payer les frais pour 2010, puisque signer avant vendredi voudrait dire accepter les projets en place, selon elle.

En échange et advenant le cas (peu probable, selon toute vraisemblance) que Max Mosley accepte cette issue, les équipes seraient prêtent à s'engager envers la Formule 1 jusqu'en 2012.