Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Luca di Montezemolo reprend ses attaques envers les petites équipes

F1: Luca di Montezemolo reprend ses attaques envers les petites équipes

Par ,

D'après GMM

Luca di Montezemolo réitère ses attaques contre les nouvelles équipes et pense qu'elles ne devraient pas être en F1 cette saison.

Le président de Ferrari pense que le peloton devrait être composé uniquement de grosses équipes alignant trois monoplaces, plutôt que d'ouvrir les portes à de nouvelles petites écuries comme Lotus, Virgin ou HRT.

Sachant qu'une autre petite équipe devrait débuter l'an prochain, le journal espagnol El Mundo rapporte à titre d'exemple que le budget de l'équipe espagnole HRT est dix fois plus petit que celui de Ferrari.

Dans le quotidien La Gazzetta dello Sport, Luca di Montezemolo déclare : "Dans la Formule Un moderne, les voitures au niveau GP2 ne devraient pas être autorisées à participer - elles devraient courir le dimanche matin."

L'Italien prend pour exemple le grand prix de Montréal où Fernando Alonso luttait pour la victoire et a vu ses chances ruinées lors de dépassements de retardataires, notamment avec Jarno Trulli sur sa Lotus et la HRT de Karun Chandhok.

Mais tandis que la chose était vraie en début de saison, les petites équipes ont nettement progressé et les six nouvelles monoplaces étaient largement plus rapides de plusieurs secondes par rapport aux meilleures GP2 lors du grand prix de Turquie.

Au grand prix du Canada, Heikki Kovalainen a qualifié sa Lotus à deux dixièmes de secondes de la Sauber, motorisée par Ferrari, de Kamui Kobayashi. De plus les Virgin et HRT étaient largement dans les 107 pour cents autorisés par rapport au temps de référence de la pôle position.

Toujours au grand prix du Canada, les nouvelles équipes accusaient 3 à 4 secondes de retard par tour la semaine passée, qu'il convient de comparer aux 2.2 secondes de retard de Giancarlo Fisichella il y a deux ans sur le même tracé, avec sa Force India motorisée par Ferrari à l'époque.

Le site internet Italiaracing publie : "Il faut remarquer que les seules plaintes cette saison au sujet des petites équipes viennent de Ferrari."