Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Mark Webber en 'très très bonne position' d'obtenir un nouveau contrat

F1: Mark Webber en 'très très bonne position' d'obtenir un nouveau contrat

Par ,

D'après GMM

Mark Webber a fait d'impressionnants progrès le week-end dernier, à Valence, se rapprochant significativement du rythme de son coéquipier Sebastian Vettel.

C'est ce qu'affirme sans gêne Christian Horner qui a admis au cours des derniers jours qu'il est « fort probable » que l'Australien de 34 ans se voit offrir un renouvellement de contrat pour la saison prochaine.

Les champions en titre, qui ont regardé du côté de Lewis Hamilton et même de Nico Rosberg comme remplaçants potentiels de Webber, auraient ainsi décidé de faire confiance au vétéran pour une année encore.

Webber a eu du mal à imiter le rythme infernal de son coéquipier à bord de la RB7, mais il a réussi à se qualifier en première ligne la semaine dernière et a perdu la seconde place de très peu au profit de Fernando Alonso en course.

« Je pense que c'est le plus proche que j'ai été de Sebastian depuis un petit moment », avait déclaré Webber. « Je crois que les choses s'améliorent. »

Le pilote affirme qu'il a eu du mal à s'adapter au départ de Bridgestone - et par conséquent à l'arrivée de Pirelli.

« Ça a été la meilleure course de l'année pour Mark en terme de performance au niveau des pneumatiques », Horner avait expliqué à L'équipe.

« Il n'a jamais été aussi près de Sebastian en 2011 et il s'en sortait bien. J'espère qu'il restera sur ses talons parce que ça ne fait aucun doute qu'il a eu beaucoup de mal avec les pneus cette saison. »

« Il les comprend mieux maintenant. On n'a qu'à regarder la différence sur cette piste : durant 90 pour cent de la course, il était à 4-5 secondes de Seb. J'espère que ça lui donnera confiance pour les courses à venir », a ajouté Horner.

Webber avait remporté la course l'an dernier, à Silverstone, prochaine destination du cirque de la Formule 1. Il avait crié à la radio de l'équipe : « Pas mal pour un deuxième pilote! », ce qui bien sûr est resté.

« Les caractéristiques de Silverstone conviennent bien à notre voiture en temps normal. Il restera à voir si ce sera le cas cette année encore », a-t-il déclaré jeudi en faisant référence à l'interdiction des échappements soufflants qui prendra effet le week-end prochain.