Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Michael Schumacher reste prudent, mais croit pouvoir gagner en 2011

F1: Michael Schumacher reste prudent, mais croit pouvoir gagner en 2011

Par ,

D’après GMM

Après un retour difficile en Formule 1, le septuple champion du monde, Michael Schumacher, demeure prudent quant à ses performances la saison prochaine.

Après une absence de trois ans, Schumacher est revenu en F1 cette saison et, pour la première fois de sa carrière, n’est pas monté une seule fois sur le podium.

Lors d’une interview accordée au magazine Auto Motor und Sport, l’Allemand a affirmé s’attendre à mieux en 2011.

Photo: Mercedes GP

« Nous sommes en bien meilleure position aujourd’hui à cause de l’énorme soutien de Mercedes, » de dire Schumacher.

« Mais nous ne pouvons pas nous attendre à nous battre pour le titre. Nous effectuerons un gros pas en avant et, si tout va bien, pourrons gagner des courses, » de dire le pilote âgé de 41 ans.

Schumacher a précisé qu’il avait connu beaucoup plus de problèmes avec sa W01 que le public ne l’a constaté.

« En rétrospective, il y a eu des ennuis comme le plancher qui brûlait à cause des échappements surchauffés ou bien le F-duct, l’aileron décrocheur, qui fonctionnait quand il ne le fallait pas. Nous avons connu beaucoup de problèmes provenant du fait que nous étions en réorganisation, mais que nous voulions quand même nous battre pour le titre, » de préciser Schumacher.

« Il y a eu beaucoup de changements dans l’équipe, » ajoute Schumacher qui parle de la période Brawn GP qui a suivi le retrait de Honda.

« En 2009, Honda a quitté le navire et il n’y avait pas suffisamment d’argent pour garder l’écurie intacte, » de dire « Schumi ».

Schumacher raconte la course difficile vécue à Singapour alors que son coéquipier, Nico Rosberg, allait le vent dans les voiles.

« Une semaine plus tard, j’ai obtenu l’analyse technique de l’écurie. Mon coéquipier avait son aileron avant réglé avec cinq degrés de différence du mien. Dans le monde de la F1, c’est un monde de différence, » d’expliquer Schumacher.

Il poursuit son récit : « À Spa, mon F-duct ne fonctionnait pas. Mais je n’ai rien dit. Ce fut la même chose à Suzuka. J’avais encore un ennui alors que tout allait bien sur la voiture de Nico ».

« J’ai dit à Norbert (Haug) et à Ross (Brawn) qu’il était temps d’avoir une explication pour ces différences. Je préfère en parler à l’interne, et je suis convaincu que ces problèmes seront réglés en 2011, » d’avancer Schumacher qui a aussi connu des ennuis avec les pneus.

Il avoue aussi que son âge et sa retraite ne lui ont pas facilité la vie.

« J’ai été absent durant trois ans, et je n’ai plus 25 ans. La voiture était un compromis. Avec ces pneus, c’était difficile pour moi de conduire tel que je le désire, » de conclure Schumacher.