Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Norbert Haug admet que l'écurie McLaren songe à changer un pilote

F1: Norbert Haug admet que l'écurie McLaren songe à changer un pilote

Par ,

D’après GMM

Des signes de plus en plus évidents tendent à soutenir la thèse qui veut que Nico Rosberg quittera Williams à la fin de la saison 2009 pour passer chez McLaren-Mercedes.

Norbert Haug, directeur de la compétition chez Mercedes-Benz, parle en termes flatteurs du pilote allemand de 24 ans qui songe aussi à effectuer un changement dans sa carrière.

Haug a admis être séduit par l’idée de voir un de ses compatriotes au volant d’une « Flèche d’argent ». De plus, l ‘écurie McLaren est demeurée silencieuse quant à l’avenir du Finlandais Heikki Kovalainen chez McLaren.

« Nous devons viser à décrocher des victoires et des titres mondiaux. Et si nous pouvons le faire avec un pilote allemand, alors ce sera encore mieux, » de déclarer Haug dans une interview donnée à l’agence SID.

Haug confirme que Mercedes-Benz a mis beaucoup d’efforts à mettre un Allemand sous contrat.

« Dans le passé, nous avons tenté de mettre sous contrat Michael Schumacher, Nico Rosberg et Sebastian Vettel, » a révélé Haug, précisant que seules des complications contractuelles ont empêché les deux derniers de se joindre à McLaren.

Le contrat de Rosberg avec l’écurie Williams se termine à la fin de la saison 2009. Nico sera donc libre.

Haug ajoute que l’écurie McLaren songe effectivement à changer un pilote, mais il préfère ne pas en discuter en public ou dans les médias.

« Il est possible que nous conservions les mêmes pilotes comme il est possible que nous les changions, » a-t-il déclaré. « Nous prendrons notre temps. Rien ne presse. Nous prendrons notre décision dans les mois qui viennent ».

Il est intéressant de noter que le directeur de l’écurie McLaren, Martin Whitmarsh, n’a pas dit un seul mot à ce sujet, laissant à Norbert Haug le rôle de porte-parole non officiel de l’écurie… Il faut préciser que Mercedes-Benz, à titre de partenaire et copropriétaire de McLaren F1, n’a toutefois pas le mot final dans le choix des pilotes.


photo:McLaren