Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Normand Legault s'en prend au modèle actuel de la Formule 1

F1: Normand Legault s'en prend au modèle actuel de la Formule 1

Par ,

D'après GMM

Normand Legault, l'ancien promoteur du Grand Prix du Canada, affirme que la Formule 1 devrait changer son modèle actuel et abandonner la FIA et Bernie Ecclestone.

Dans une interview donnée au quotidien La Presse, Legault déclare que la FOTA, l'association des écuries de F1, représente la solution qui permettrait à la F1 de quitter une structure archaïque.

Legault révèle que peu après la création de la FOTA, il a discuté avec les équipes à Montréal.

« Je leur ai dit qu'elles devraient se restructurer comme le sont les ligues de sports professionnels nord-américains. Quand les Canadiens de Montréal jouent contre les Bruins de Boston, ils ne demandent pas à la Fédération internationale de hockey de venir arbitrer le match. »

« Dans le monde du sport professionnel nord-américain, chaque ligue possède son propre conseil des gouverneurs, un commissaire et des vice-présidents qui administrent les affaires. Les propriétaires gèrent eux-mêmes le sport. Si elle désire augmenter la taille du filet de six pouces, la Ligue nationale de hockey n'a pas besoin de demander à personne si elle a le droit le faire! »

Legault déclare qu'un vent de changement souffle déjà sur la F1. Le récent événement qui a vu la FOTA s'opposer à la FIA au sujet du système d'attribution du titre mondial en est un bon exemple.

Legault ajoute qu'il est temps que la F1 se débarrasse d'Ecclestone, d'autant que le nouvel Accord de Concorde n'est pas signé.

« Les équipes pourraient quitter la structure actuelle demain matin, » ajoute-t-il.

« La nouvelle ligue s'appelerait le Grand Prix World Championship. Vous auriez Ferrari, BMW, Williams, Lewis Hamilton. C'est une tournure des événements très réaliste. »

Legaut ajoute que le problème avec Ecclestone et la FOM est le partage des revenus établi à 50-50.

« Quand on regarde le modèle d'affaires de la LNH, si les frais administratifs s'élèvent à 50$ millions et que les revenus totaux atteignent 1,8$ milliards, cela ne représente que 3% de votre chiffre d'affaires. En F1, celui qui gère vos affaires vous coûte 50% de vos revenus. »
photo:WRI2