Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Plusieurs écuries de Formule 1 feraient face à des ennuis financiers

F1: Plusieurs écuries de Formule 1 feraient face à des ennuis financiers

Par ,

Selon un article paru dimanche dans le journal allemand « Der Spiegel », plusieurs écuries de Formule 1 font présentement face à de sérieux ennuis financiers, conséquence de la baisse des revenus des commanditaires.

« Der Spiegel » affirme que l'écurie Lotus, propriété de fonds d'investissement luxembourgeois Genii de Gérard Lopez, fait face à «  une dette de plusieurs millions d'euros ».

Dans une entrevue accordée en novembre dernier au journal Welt, Lopez a souligné plusieurs des problèmes de la F1, et surtout la rareté des commanditaires.

« Nous aimerions rester en F1 », a déclaré Lopez.

« Notre présence ici n’est possible que si les chiffres s’accordent. Pour le moment, ça va. Mais si jamais la situation change, nous devrons nous poser la question : avons-nous notre place en F1? » de dire Lopez.

Cette situation oblige plusieurs écuries à engager des pilotes-payants ; des pilotes qui « achètent » leurs volants avec l'argent de puissants commanditaires fortunés.

Parmi ces pilotes-payants de 2012, on note Max Chilton (avec la compagnie d'assurances Aon), Esteban Gutiérrez (Telmex) et Pastor Maldonado (PDVSA).

« Der Spiegel » précise que PDVSA, la pétrolière vénézuélienne détenue par l'état, donne à l'écurie Williams 189 millions d'euros sur 5 ans pour que Maldonado soit au volant d'une des Williams.

Le journal termine en disant que seules quatre des 11 écuries de F1 sont en bonne santé financière. Selon eux, seules Red Bull Racing, McLaren, Ferrari et Mercedes AMG n'ont pas d'ennuis financiers.

F1 Barcelone 2012 grand prix d'Espagne
Les 24 monoplaces au départ du grand prix d'Espagne 2012, à Barcelone. (Photo: WRi2)