Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Quelques révélations sur la diminution des budgets pour la saison 2010

F1: Quelques révélations sur la diminution des budgets pour la saison 2010

Par ,

À l’occasion du Motor Sport Business Forum à Monaco, Tony Fernandes, patron de la nouvelle écurie de Formule 1 Lotus F1 Racing, a expliqué que la diminution des budgets aidait beaucoup l’arrivée des nouvelles équipes.

Fernandes (photo), qui est aussi le chef de la direction de la compagnie aérienne AirAsia, a déclaré que même si plusieurs constructeurs automobiles quittaient le sport, la F1 était en excellente santé.

« Nous avons vu une chance de monter en Formule 1 et je crois que les choses évoluent dans la bonne direction, » a déclaré Fernandes.

« En dépit de la baisse des budgets, je pense que la F1 reste un sport fabuleux et excitant. Nous disposons d’un budget d’environ 55 millions de livres sterling (soit l’équivalent de 90 millions US$) cette saison pour faire démarrer l’équipe. Cela inclut évidemment tous les coûts liés à la création de l’écurie. Nous devons tout créer de zéro. Toutefois, je peux affirmer que nous sommes environ une semaine en avance sur notre échéancier ».

Fernandes a ensuite parlé du plan de marketing qui sera développé avec l’écurie de Formule 1.

« Nous possédons un contrat de licence avec Proton, le propriétaire de Lotus. Avec le temps, cette relation va grandir et évoluer. Lotus investira probablement dans l’écurie de F1 à un certain moment. De plus en plus de technologie de l’écurie de F1 ira vers les voitures de série Lotus, et nous ferons la promotion de la marque Lotus. Cela ressemblera à ce que fait Ferrari depuis longtemps, » a expliqué Fernandes.

Le modèle d’affaires des nouvelles écuries a sans nul doute été facilité par le retour en F1 de Cosworth, un motoriste indépendant. Les équipes peuvent désormais se procurer des moteurs à une fraction du prix qu’elles auraient dû payer auparavant.

« Même si les constructeurs automobiles étaient favorables à l’arrivée de nouvelles écuries, ils ne pouvaient pas leur promettre de fournir des moteurs, » d’expliquer Mark Gallagher, le nouveau directeur général de Cosworth.

« Avec le retrait de BMW et de Toyota, on comprend maintenant pourquoi. Cosworth devait donc s’engager à fournir des moteurs de Formule 1 et garantir de le faire au prix le plus bas possible. Nous pouvons donc fournir des moteurs pour un montant qui représente 10% du budget total d’une écurie, » de préciser Gallagher.



photo:Lotus