Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Renault a démarré son moteur 2015 au banc d'essais

F1: Renault a démarré son moteur 2015 au banc d'essais

Par ,

Cyril Abiteboul, le nouveau patron de Renault Sport F1, a révélé que le programme de développement du V6 turbo hybride 2015 était fort avancé.

Comme les propulseurs de Mercedes et Ferrari, celui de Renault doit actuellement développer son V6 et ses accessoires en respectant la réglementation technique de la FIA.

« Nous sommes passablement avancés sur la version 2015 de notre V6. Nous avons procédé au premier démarrage de ce moteur la semaine passée », a déclaré Abiteboul lors du Grand Prix d’Allemagne.

F1 Renault Sport Cyril Abiteboul
Cyril Abiteboul, Renault Sport F1. (Photo: WRi2)

« Tout se déroule correctement. Nous devons toutefois améliorer sa performance », a-t-il ajouté.

L’ingénieur français a aussi admis que Renault songeait à effectuer des essais avec un turbo séparé ; une technologie mise au point par Mercedes cette saison.

En effet, les ingénieurs de Mercedes ont séparé les turbos en deux parties, plaçant le compresseur et la turbine aux deux extrémités du bloc V6.

Cette configuration diminuerait le temps de réponse, améliorerait l’efficacité, réduirait la température de fonctionnement et permettrait un package aérodynamique plus compact.

Rémi Taffin, responsable des opérations chez Renault Sport F1, a déclaré que ce serait une erreur de ne pas vérifier les avantages que peut procurer un turbo scindé en deux.

« Évidemment, nous évaluons plusieurs solutions techniques. Nous allons évaluer toutes les possibilités », a-t-il déclaré.

« Si nous avions déjà la réponse, ce serait une erreur de procéder à ces essais. Nous ne la connaissons pas. C’est en plein développement », de dire Taffin.