Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Revue de la saison 2012 - Ferrari

F1: Revue de la saison 2012 - Ferrari

Par ,

Pour être honnête, très peu d'experts croyaient que Ferrari allait disputer le titre de Champion du monde de Formule 1 cette saison, et encore moins voyaient Fernando Alonso se battre contre Sebastian Vettel de Red Bull.

Création de Pat Fry et son équipe technique, la Ferrari F2012 s'est montrée rétive et passablement lente au cours des premiers Grands Prix de la saison. Mais les ingénieurs n'ont jamais baissé les bras et ont poursuivi le développement technologique du bolide en y apportant de nouveaux éléments aérodynamiques ainsi que des échappements entièrement revus.

Double champion du monde, Fernando Alonso a conduit de façon sublime durant toute la saison et a motivé tout le personnel de la Scuderia comme personne d'autre. Au final, et contre toute attente, Ferrari décroche la deuxième place au championnat des constructeurs avec 400 points, derrière Red Bull.

F1 Ferrari Monaco
Photo: Ferrari

Fernando Alonso
2e au Championnat des pilotes avec 278 points
Meilleur résultat en qualification: 1er (deux fois, en Grande Bretagne et en Allemagne)
Meilleur résultat en course: 1er (3 victoires en Malaisie, à Valencia et en Allemagne)
2 abandons

Felipe Massa
7e au Championnat des pilotes avec 122 points
Meilleur résultat en qualification: 3e (en Italie)
Meilleur résultat en course: 2e (au Japon)
1 abandon

Après un début de saison ardu et décevant, probablement dû à une mauvaise interprétation des résultats de la soufflerie, la F2012 s'est doucement et progressivement améliorée.

Alonso a mené au classement durant presque toute l'année, mais l'écurie Red Bull progressait encore plus vite qu'elle. Puis, Vettel a battu Alonso pour le titre des pilotes, mais le regain de forme de Felipe Massa a permis à Ferrari d'accrocher la seconde place au championnat des constructeurs.

Alonso a démontré tout son immense talent au cours de la saison, commettant très peu d'erreurs. Il fut malheureusement une victime innocente du carambolage survenu au départ du Grand Prix de Belgique, abandon qui lui a fait perdre de précieux points au championnat. L'Espagnol a néanmoins grimpé sur le podium lors des cinq dernières courses, et sept fois lors des 8 dernières courses. Ça, c'est de la régularité.

F1 Ferrari garage
Photo: Ferrari

Son coéquipier, Felipe Massa, a été totalement éclipsé en début de saison. Aux prises avec la tenue de route incompréhensible de la F2012, le Brésilien fut surclassé par Alonso, parvenant rarement à se rendre en 3e ronde des qualifications. Massa n'a compté que 11 points au cours des huit premières courses de l'année. En comparaison, Alonso en a compté 111 durant la même période.

De plus en plus en confiance avec la voiture améliorée, Massa a finalement décroché son premier podium depuis 2010 au Japon, et a terminé troisième chez lui au Brésil. Il est chanceux d'avoir conservé son volant pour la saison prochaine.