Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Revue de la saison 2012 - McLaren

F1: Revue de la saison 2012 - McLaren

Par ,

Écurie de Formule 1 menée par Martin Whitmarsh, McLaren a connu une saison 2012 relativement bonne, mais le manque de fiabilité de la MP4-27 à moteur Mercedes a finalement coûté très cher.

Les pilotes, Lewis Hamilton et Jenson Button, deux anciens champions du monde, ont récolté sept victoires et compté un total de 378 points qui ont donné la troisième place à McLaren au championnat des constructeurs.

L'écurie basée à Woking en Grande-Bretagne a connu un début de saison en montagnes russes, en dépit d'une victoire lors de la manche d'ouverture tenue à Melbourne. Puis, Jenson Button a connu de gros soucis à obtenir la performance optimale des pneus Pirelli.

F1 McLaren
Photo: McLaren F1

Par contre, les améliorations techniques apportées aux MP4-27 à la mi-saison ont remis les bolides sur les rails. Hamilton et Button ont remporté des victoires, mais ont aussi souvent été victimes d'ennuis techniques. Hamilton a abandonné à cinq reprises tandis que Button a vu sa monoplace stopper deux fois.

Lewis Hamilton
4e au Championnat des pilotes avec 190 points
Meilleur résultat en qualification: 1er (7 positions de tête)
Meilleur résultat en course: 1er (4 victoires)
5 abandons

Jenson Button
5e au Championnat des pilotes avec 188 points
Meilleur résultat en qualification: 1er (une fois, en Belgique)
Meilleur résultat en course: 1er (3 victoires)
2 abandons

Les performances générales des McLaren ont été assez irrégulières durant la première moitié de la saison pendant que pilotes et ingénieurs tentaient de décrypter la dégradation des pneus.

Contrairement à plusieurs autres voitures, comme la Lotus E20, la McLaren était très rapide en qualification, mais perdait de l'efficacité en conditions de course.

F1 McLaren
Photo: McLaren F1

Malgré la compétitivité de sa monture, Lewis Hamilton a dû attendre au Grand Prix du Canada pour décrocher sa première victoire de la saison. Après, il s'est aussi imposé en Hongrie, en Italie et aux États-Unis.

Ensuite, ce fut le désastre. Le Britannique fut impliqué dans le carambolage du départ du Grand Prix de Belgique, abandonna alors qu'il menait à Singapour, abandonna (encore) quand il menait à Abu Dhabi, et a quitté la scène une autre fois après sa collision avec la Sahara Force India de Nico Hülkenberg au Brésil. Au final, Hamilton décida de quitter McLaren pour se joindre à Mercedes AMG.

La saison de Jenson Button commença de brillante façon avec une victoire lors de la manche d'ouverture tenue à Melbourne. Puis, tout alla de travers avec des problèmes de pneus et de réglages. Mais les nouveautés de mi-saison apportèrent des solutions. Et Button revint aux avant-postes, récoltant une deuxième place en Allemagne, une victoire à Spa et une autre dans des conditions difficiles au Brésil.

En dépit des ennuis de fiabilité de sa monture, Button a réussi à compter des points lors de 14 des 20 courses.