Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Revue de la saison 2012 - Scuderia Toro Rosso

F1: Revue de la saison 2012 - Scuderia Toro Rosso

Par ,

La Scuderia Toro Rosso, écurie junior de Red Bull en Formule 1, s'est classée au 9e rang au championnat des constructeurs en 2012 avec 26 points. C'est sans contredit une déception pour le patron de l'écurie, le terrible Franz Tost.

L'écurie a commencé l'année avec deux nouveaux pilotes : l'Australien Daniel Ricciardo (de HRT), et le Français Jean-Éric Vergne, tous deux des meneurs en Formule Renault 3.5 dans le passé.

La saison a commencé sur une bonne note avec l'impressionnante 6e place en qualification de Ricciardo à Bahreïn. Puis, la machine s'est enrayée, ou plutôt n'a pas progressé. La plupart du temps, les deux STR7 à moteur Ferrari étaient éliminées en Q2. Leur rythme en course n'était pas des meilleurs et les deux compères ont eu bien du mal à s'insérer dans le top 10.

F1 Toro Rosso
Photo: WRi2

Jean-Éric Vergne
17e au championnat des pilotes avec 16 points
Meilleur résultat en qualification: 11e (une fois, en Australie)
Meilleur résultat en course: 8e (4 fois)
4 abandons

Daniel Ricciardo
18e au championnat des pilotes avec 10 points
Meilleur résultat en qualification: 6e (une fois, à Bahreïn)
Meilleur résultat en course: 9e (4 fois)
1 abandon

Il est difficile d'imaginer que Toro Rosso a déjà remporté une victoire en F1 ! C'était en 2008 à Monza avec un certain Sebastian Vettel. Aujourd'hui, l'écurie souffre. Le Dr Helmut Marko, le responsable de la course automobile chez Red Bull, a clairement indiqué que l'écurie devait faire mieux en 2013.

Suite au départ de Giorgio Ascanelli, l'écurie a recruté James Key (ex- Force India) à titre de directeur technique. La prochaine monoplace, qui sera toujours propulsée par le moteur V8 Ferrari, devra régulièrement compter des points.

Toro Rosso F1 Team
Photo: Toro Rosso F1 Team

Tost, sans état d'âme, est connu pour mettre une pression gigantesque sur ses jeunes pilotes. « Marche ou crève ! ». Et parfois, ça ne fonctionne pas. Ils craquent et commettent des erreurs de pilotage ou de jugement.

Vergne, une recrue, a réalisé de belles choses, mais semble avoir connu plus de problèmes à soutenir la pression. Il a effectué des tête-à-queue en qualifications, mais a sauvé sa saison avec quatre arrivées en huitième place.

La 9e place de l'excentrique Ricciardo en Australie laissait présager de belles choses. Mais sa saison a connu des bas à cause des performances inégales de la STR7. Il s'est repris avec trois arrivées dans les points à Singapour, au Japon et en Corée où il a pu se battre avec des voitures plus rapides.

Franz Tost a décidé de les conserver en 2013. Mais ils devront hausser leur jeu s'ils désirent grimper dans l'écurie A, Red Bull Racing.