Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Robert Kubica prend conscience des opportunités perdues pour 2011

F1: Robert Kubica prend conscience des opportunités perdues pour 2011

Par ,

D'après GMM

Alors que les nouvelles sont rassurantes concernant sa santé physique, Daniel Morelli, l'agent du pilote polonais, explique que Robert Kubica prend conscience des opportunités perdues pour la saison 2011.

Lotus Renault indiquait hier que Robert Kubica « réagit bien à l'annonce de ses blessures et qu'il est prêt à se battre pour son retour ».

La réalité est cependant que le Polonais devra encore rester des semaines à l'hôpital, même si les bulletins alarmants font maintenant partie du passé.

Et le principal point d'interrogation reste la future fonctionnalité de son bras droit, qui a été sérieusement meurtri, ainsi que ses fractures aux autres membres.

Daniel Morelli a été une des quelques personnes capables de parler avec Robert Kubica mardi, tandis que les médecins soulagent en permanence ses douleurs par des sédatifs puissants.

Morelli déclare au quotidien brésilien O Estado de S.Paulo : « Je lui ai expliqué l'accident, l'étendue de ses fractures et blessures, et Robert en était choqué ».

L'agent ajoute : « Il a compris qu'il sera loin de la F1 pour un long moment et il en souffre. Il était préparé à reprendre le volant à Jerez ».

Robert Kubica avait réalisé le meilleur temps à Valencia la semaine dernière à bord de la nouvelle R31. Daniele Morelli confirme : « C'est la première fois qu'une équipe conçoit intégralement une voiture autour de Robert ».

C'est un drame pour la F1 car le duo R31/Kubica semblait être un véritable prétendant au titre, mais Daniele Morelli précise que le sentiment majeur pour le moment est le soulagement.

Il révèle : « Nous sommes heureux car durant les 12 premières heures, la question était de savoir si Robert allait survivre ou pas. À son arrivée à l'hôpital son état était très critique. Mais maintenant nous planifions sa sortie des soins intensifs ».

L'homme d'affaires reconnaît que la question se pose sur l'approche d'un pilote de F1 titulaire de combiner des courses de rallye en même temps. Il explique : « Robert adore le rallye, et il en avait déjà fait 12 sans aucun problème. En fait, j'y avais pensé à ce chiffre, c'était son 13e (rallye) ».

Le numéro 13, considéré comme numéro malchanceux, n'est jamais attribué à un pilote en compétition.

Enfin Morelli explique que l'assurance qui devrait verser la somme de 6 millions d'euros est le dernier de ses soucis.

Il confie : « Chaque pilote a une assurance, mais c'est le dernier de nos soucis. Nous sommes tous conscients de ce qui nous attend et des efforts qu'il faudra déployer pour que Robert puisse s'asseoir dans un cockpit à nouveau ».