Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Robert Wickens bientôt aux commandes d'une Virgin de Formule 1?

F1: Robert Wickens bientôt aux commandes d'une Virgin de Formule 1?

Par ,

D’après GMM

Le baquet qu’occupe le pilote belge Jérôme d’Ambrosio dans l’écurie de Formule 1 Marussia Virgin Racing serait en danger, car ses commanditaires ne respecteraient pas l’échéancier de paiements.

Jerome D'Ambrosio. Marussia Virgin Racing (Photo: Virgin Racing)

Le quotidien Het Laatste Nieuws écrit que le retard pris par les commanditaires du Belge à effectuer les paiements pourrait lui faire perdre son volant qui serait alors confié au Torontois Robert Wickens.

Wickens est soutenu cette saison par le petit constructeur automobile russe Marussia en Formule Renault 3.5. Marussia est devenu actionnaire de l’écurie Virgin l’hiver dernier.

« Je ne m’en fais pas. Tout le monde dit que je fais un bon travail, » de dire d’Ambrosio.

Mais le journal Het Nieuwsblad a discuté de l’affaire avec Éric Boullier, patron de l’écurie Renault, mais aussi patron de Gravity Management, la compagnie qui gère la carrière de plusieurs pilotes, dont celle d’Ambrosio.

Le quotidien rapporte d’ailleurs que Boullier était en route pour la Belgique afin de tenter de dénouer l’affaire.

« Ça ne peut plus continuer, » d’affirmer Boullier.

« Tout ce qui circule en ce moment à propos des promesses faites par les prétendus commanditaires de Jérôme sont faux. Les gens doivent comprendre que lorsque vous concluez une affaire, vous devez respecter votre parole. J’ai parlé aux responsables de chez Virgin et ils commencent à être impatients. Ils ont clairement dit que si les choses ne changeaient pas, ils songeraient à remplacer Jérôme ».

Le texte précise que les commanditaires d’Ambrosio doivent apporter la somme de 4 millions d’euros pour le volant.

Boullier a confirmé que c’est Robert Wickens, un Canadien de 22 ans et ancien pilote de la filière Red Bull, qui prendrait le volant de la Virgin-Cosworth. Les commanditaires de Wickens seraient prêts à payer les sommes dues, surtout si le Torontois pouvait disputer le Grand Prix du Canada en juin.

Boullier a déclaré que Gravity Management de Gérard Lopez avait « avancé des fonds afin de calmer le jeu », mais a prévenu d’Ambrosio que ses commanditaires devaient vite payer.

« Certaines personnes font un art de trouver des excuses, » d’ajouter Boullier.

« Il y a les vacances, la fermeture des banques et autres. Mais arrive un temps où ces absurdités doivent cesser. Les bonnes performances et notre relation personnelle facilitent un peu les choses, mais ça ne peut plus durer, » d’insister Boullier.

Canadian Robert Wickens, Formula Renault 3.5 (Photo: Renault Sport)