Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Technique: Lotus 72 - La voiture de F1 la plus victorieuse (+photos)

F1 Technique: Lotus 72 - La voiture de F1 la plus victorieuse (+photos)

Par ,

Conçue par Colin Chapman, le fondateur de Lotus, et Maurice Philippe, la Lotus 72 à moteur Ford Cosworth est la voiture de Formule 1 à avoir connu la plus longue vie. Elle a été utilisée par le Team Lotus durant six saisons consécutives.

Aujourd'hui, un modèle de voiture ne sert qu'à une seule saison avant d'être remplacé par un nouveau. En comparaison, la Lotus 72 a été utilisée de 1970 et 1975 inclusivement. Elle a pris part à 74 Grands Prix, et disputé un total de 149 courses.

F1 Lotus Jochen Rindt
Jochen Rindt. (Photo: WRi2)

Elle a décroché trois Championnats du monde des constructeurs et deux titres de pilotes. Elle est la seule voiture de F1 à avoir remporté 20 victoires entre les mains de Jochen Rindt, Emerson Fittipaldi et Ronnie Peterson. L'Autrichien Rindt et le Brésilien Fittipaldi ont été sacrés champion du monde à son volant.

La « beauté noire » était très innovatrice avec des solutions technologiques avancées comme son profil en forme de coin, sa faible masse non suspendue, ses radiateurs latéraux, ses barres de torsion à progressivité variable et ses freins avant embarqués.

Neuf châssis de six configurations différentes (nommées de A à F) ont été produits dans les ateliers du Team Lotus situés à l'époque au Ketteringham Hall à Hethel au Royaume Uni. Le châssis monocoque était fait de feuilles d'aluminium et de magnésium collées et rivetées autour des couples internes.

F1 Lotus Ronnie Peterson
Ronnie Peterson. (Photo: WRi2)

La suspension avant était composée de barres de torsion activées par les biellettes connectées au triangle de suspension supérieur. À l'arrière, le triangle supérieur et l'autre, inférieur et inversé, étaient connectés aux barres de torsion.

Fait intéressant, la Lotus 72 était à l'origine dotée d'une suspension antiplongée et anticabrage. Toutefois, cela générait de sérieux ennuis de tenue de route et des changements furent vite apportés pour corriger le problème.

La 72 était propulsée par le moteur V8 Ford Cosworth DVF d'une cylindrée de 2993 cm3 qui produisait la puissance de 450 chevaux à 10 000 tours-minute. Le moteur était accouplé à une boîte de vitesses Hewland FG400 à cinq rapports à commande manuelle en H.

F1 Lotus Emerson Fittipaldi
Emerson Fittipaldi. (Photo: WRi2)

Cette monoplace avait toutefois été spécifiquement conçue pour tirer avantage des pneus Firestone, légers et à gomme tendre. Dans cette configuration, elle était difficile à battre.

Mais en 1973, Goodyear est devenu le fournisseur de pneus, et ses produits n'étaient plus adaptés à la géométrie de suspension et à la répartition des masses particulière de la 72. La mise au point de la belle voiture noire devint ainsi fort complexe. Les ingénieurs passèrent leur temps à produire de nouvelles pièces de suspension et à modifier la longueur de l'empattement.

La Lotus 72 disputa sa dernière course officielle au Grand Prix des États-Unis à Watkins Glen, le 10 octobre 1975. Ronnie Peterson y décrocha la cinquième place tandis que son coéquipier, Brian Henton, termina au 12e rang.