Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Tony Fernandes ne regrette pas la vente de Caterham

F1: Tony Fernandes ne regrette pas la vente de Caterham

Par ,

D’après GMM

Tony Fernandes a finalement accepté de jeter de la lumière sur son départ de la F1.

En effet, l’homme d’affaires malaisien, qui a fait fortune avec Airasia dans le transport aérien, a récemment vendu l’écurie de Leafield à des investisseurs mystérieux venus de la Suisse et du Moyen-Orient.

« Oui, c’est un soulagement », admet-il dans les pages du Independent.

« Il n’y a rien de mal à tenter une expérience », poursuit le quinquagénaire, qui est retourné auprès d’Airasia, mais qui s’occupe également de son club de soccer, les Queens Park Rangers, et de ses équipes de motos qui évoluent en GP2 et Moto2.

Fernandes estime qu’il a beaucoup appris au sujet de la F1, notamment sur « comment ne pas faire les choses ».

Il ajoute que la dispute au sujet du nom « Lotus » a consommé beaucoup de son énergie.

Tony Fernandes
Tony Fernandes (Photo: WRI2)

« Je ne l’ai jamais dit à personne, mais cette dispute m’a laissé un goût très amer en bouche.

« Par la suite, Caterham n’a pas vraiment progressé. Les investissements ne rapportaient pas et ça devenait très décourageant. »

Sans compter que la vision de Max Mosley, qui voulait limiter les coûts pour les petites écuries, n’a jamais pris forme.

Finalement, l’acquisition des Queens Park Rangers, qui appartenaient avant à Bernie Ecclestone, lui a ouvert les yeux.

« Que vous soyez une grande ou une petite équipe, vous recevez l’argent nécessaire pour survivre et c’est là qu’est toute la différence avec la F1.

« Le dialogue est plus ouvert. On sent une certaine fraternité. Tout le monde est dans le même bateau. »