Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Toto Wolff insiste, la pression était énorme sur Rosberg à Monza

F1: Toto Wolff insiste, la pression était énorme sur Rosberg à Monza

Par ,

D'après GMM

Après toutes les théories de complots autour de Nico Rosberg, une hypothèse plus crédible est avancée : la pression.

De nombreux fans et experts ont soupçonné Nico Rosberg d'avoir simulé des erreurs pour laisser la victoire à son coéquipier, Lewis Hamilton, sur les ordres de Mercedes, après l'incident de Spa-Francorchamps.

« Deux erreurs au même endroit ? Ce n'est pas normal », a aussi commenté Bernd Maylander, le pilote de la voiture de sécurité.

Cependant l'ancien propriétaire de l'écurie Jordan croit que la mauvaise gestion de Mercedes après le grand prix de Belgique a mis une pression énorme sur Nico Rosberg.

« Ils ont accusé publiquement Nico et ont laissé le public le dévorer. Pas étonnant qu'il n'était pas à son meilleur à Monza », de dire Eddie Jordan dans Focus.

Pour la deuxième fois consécutive, Nico Rosberg a été sifflé sur le podium de Monza.

« J'espère qu'ils pardonneront et oublieront avec le temps. J'ai présenté des excuses, je ne peux pas vraiment faire grand-chose de plus », de déclarer le pilote allemand.

F1 Nico Rosberg Monza Lewis Hamilton Mercedes
Erreur de freinage à Monza pour Nico Rosberg. (Photo: WRi2)

Rosberg admet dans Sport Bild que ce qui s'est passé à Spa et que les sanctions internes des dirigeants de Mercedes, étaient bien ancrés dans son esprit durant le week-end de Monza.

« Bien évidemment, la responsabilité était encore fraiche dans mon esprit. J'étais donc probablement plus tendu que d'habitude », d'expliquer Nico Rosberg, en référence à ses freinages manqués à Monza, qui ont permis de laisser passer Lewis Hamilton dimanche.

« Peut-être que la pression sur Nico était trop grande, mais je suis certain qu'il va revenir et se battre, comme il l'a toujours fait », de commenter Toto Wolff, le dirigeant de Mercedes.