Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ferrari lancera sa nouvelle 599 GTB à Genève le mois prochain

Ferrari lancera sa nouvelle 599 GTB à Genève le mois prochain

La remplaçante de la Maranello Par ,

La remplaçante de la Maranello
 
La nouvelle GTB sera le modèle de série le plus puissant de l'histoire de Ferrari. (Photo: Ferrari of North America)
Ferrari est un des meilleurs exemples d'un constructeur automobile qui conçoit des voitures pour une clientèle très précise dans un but très précis. Pièce à conviction numéro un: la nouvelle 599 GTB (600 Imola était le nom prêté par la rumeur), remplaçante de la 575M GTC. Cette dernière, introduite en 1996 sous l'appellation 550 Maranello, a conduit Ferrari dans l'ère des habitacles ultra raffinés à deux places.

La nouvelle GTB - trois lettres qui n'ont pas été apposées au derrière d'une Ferrari à moteur V12 depuis les célèbres Daytona des années 1970 - sera le modèle de série le plus puissant de l'histoire de la marque à l'étalon cabré.
 
On remarque tout de suite les phares avant verticaux, qui évoquent le récent prototype GG50 de Giorgetto Giugiaro. (Photo: Ferrari of North America)
Son design, typiquement Ferrari, en fait l'une des voitures à la forme la plus classique de la marque italienne. On remarque tout de suite les phares avant verticaux, qui évoquent le récent prototype GG50 de Giorgetto Giugiaro (section Actualités, 8 novembre 2005: Giugiaro célèbre ses 50 ans de design automobile avec la Ferrari GG50). Toutefois, si les phares du nouveau modèle sont un peu plus doux et moins saillants que ceux la voiture de rêve de Giugiaro, la calandre ovale aux proportions classiques (flanquée de deux prises d'air) s'apparente probablement trop à celle de la GG50, qui était pourtant un exemplaire unique, un cadeau de retraite que s'était offert le grand designer italien.
 
La nouvelle 599 GTB remplacera la 575M GTC, une voiture introduite en 1996 sous l'appellation 550 Maranello. (Photo: Ferrari of North America)
Fidèle aux principes du studio de Pininfarina, la 599 GTB possède à la fois une silhouette élégante et une personnalité agressive, grâce à un mélange parfait d'angles prononcés et de courbes familières. À l'arrière, la paire de feux circulaires de la nouvelle GTB est unique parmi toutes les Ferrari modernes, ressemblant davantage à l'ancienne 275 GTB. En fait, à part la peinture rouge et les emblèmes à l'étalon cabré, seul un test d'ADN permet de confirmer la parenté entre la GTB et la GG50 de Giugiaro.
 
Le nouveau V12 de la 599 GTB est capable de développer pas moins de 620 chevaux à un régime stratosphérique de 7600 tr/min. (Photo: Ferrari of North America)
On retrouve certes un V12 sous le capot de chacune, mais celui de la 599 GTB affiche une cylindrée supérieure de 300 cm3 (pour un total de 6,0 litres). Ferrari s'est inspirée de l'architecture de moteur de la Enzo; cependant, au dire de la compagnie, le nouveau V12 est capable de développer pas moins de 620 chevaux à un régime stratosphérique de 7600 tr/min. Le ratio puissance-poids ainsi obtenu est de 2,6 kg (5,7 lb) par cheval-vapeur, étant donné le poids brut de 1603 kg (3534 lb) de la 599 GTB - contre 1730 kg (3814 lb) pour la 575M. Pour ce qui est du couple, rien n'a encore été annoncé, mais il y a fort à parier qu'il sera supérieur aux 434 lb-pi à 5250 tr/min de la 575M.