Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Fiat 500 2011 : aperçu

Fiat 500 2011 : aperçu

L'attente est presque terminée Par ,

Aucune autre voiture n’a été autant médiatisée en Europe ces trois dernières années. La 500 s’est méritée de multiples prix et reconnaissances de l’autre côté de l’océan, incluant Voiture européenne de l’année en 2008 et World Car Design of the Year en 2009. Elle a également été offerte en plusieurs éditions à tirage limité, telles que la version Barbie, l’Abarth Esseesse, la version Ferrari et la 500 Rose.

Photo: Chrysler

Nous l’aurons finalement. La Cinquecento arrivera aux États-Unis avant la fin de l’année, et au Canada d’ici le mois de février. En plus de la version à 3 portes, une 500C cabriolet se retrouvera en concession au printemps de 2011.

Trois versions de la 500 à quatre passagers, assemblées au Mexique, seront disponibles : Pop, Lounge et Sport. Elles différeront par leur niveau d’équipement, tandis que la version Sport obtiendra des parties avant et arrière plus agressives, une grille de calandre plus grosse, des phares antibrouillard, des jupes latérales, des étriers de frein peints en rouge, un embout d’échappement chromé et des jantes en alliage exclusives de 16 pouces.

Quatre moteurs sont offerts dans la version européenne de la 500, mais seul le plus gros, utilisant la technologie MultiAir de Fiat, sera disponible chez nous, du moins pour l’instant. Il s’agit d’un 4-cylindres de 1,4 litre à 16 soupapes qui produit 100 chevaux et qui est jumelé à une boîte manuelle à 6 rapports ou une boîte automatisée optionnelle à 5 rapports intitulée Duologic.

Parmi les autres composants mécaniques, on retrouve une suspension indépendante avant et à essieu arrière, des freins à disque aux quatre roues ainsi qu’une direction à assistance électrique.

Avec un poids à vide d’environ 930 kilos ou 2 050 lbs (quoique notre version pourrait être légèrement plus lourde), la 500 aura un rapport poids-puissance comparable à celui d’une Honda Fit : on peut donc s’attendre à ce qu’elle boucle le 0-100 km/h en 9,5 à 10,0 secondes.

Chrysler n’a pas encore annoncé des listes spécifiques d’équipement, mais on ne doit pas s’attendre à des versions dénudées de la Cinquecento. Si on se fie au modèle européen, la finition Pop devrait inclure télédéverrouillage, colonne de direction inclinable, climatiseur, glaces et rétroviseurs électriques, siège du conducteur à hauteur réglable, lecteur de CD avec compatibilité MP3, freins antiblocage, roues de 14 pouces et sept sacs gonflables.

Les modèles Lounge et Sport devraient également ajouter port USB, connectivité Bluetooth, volant gainé de cuir avec commandes audio, siège arrière divisible 50/50, contrôle de stabilité et jantes en alliage de 15 pouces. C’est de la pure spéculation ici, mais cela devrait ressembler pas mal à ça.

L’équipement optionnel devrait inclure une sellerie de cuir, un toit ouvrant vitré à commande électrique, une chaîne audio de qualité supérieure, des bandes décoratives et des autocollants, un climatiseur automatique, des phares au xénon, un sonar de recul et des peintures spéciales.

Chrysler a également présenté l’Abarth 500 au Salon de Toronto 2010, qui est équipée d’une version turbocompressée du 1,4 litre développant 135 chevaux et un couple de 152 livres-pied, bon pour le 0-100 km/h sous les 8 secondes et une vitesse de pointe dépassant les 200 km/h. Pas de confirmation encore quant à la disponibilité de cette version chez nous, mais on ne peut imaginer Chrysler nous la montrer sans éventuellement nous l’offrir.

Les 500 premières copies vendues aux États-Unis et au Canada feront partie d’une série Prima Edizione, et seront offertes avec un choix de trois couleurs (blanc, rouge, gris) et incluront un écusson numéroté selon l’ordre de production. On s’attend à ce que le prix de base de la Cinquecento dépasse les 20 000 $ : après tout, elle doit concurrencer la MINI Cooper.

Photo: Chrysler


Gallerie de l'article