Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Financer l'achat d'une auto en évitant les pièges

Financer l'achat d'une auto en évitant les pièges

Par ,

Communiqué de presse
Source : Office de la Protection du Consommateur

QUÉBEC, - Les modèles de véhicules automobiles 2010 sont arrivés. Non seulement les concessionnaires vous proposent des prix qu'ils disent imbattables, mais ils offrent aussi de financer votre achat à un taux d'intérêt très bas, parfois même à 0 %. Prudence! Pour faire une bonne affaire, il faut savoir éviter quelques pièges et bien évaluer les frais reliés au financement, recommande l'Office de la protection du consommateur.

Le financement du vendeur
Une des façons les plus courantes de se procurer un véhicule est de l'acheter à tempérament. C'est le cas, par exemple, quand vous faites financer l'achat d'une automobile par la compagnie de crédit attitrée du vendeur. En contrepartie, le commerçant demeure propriétaire de la voiture jusqu'à ce que vous en ayez payé la totalité, et ce, malgré le fait que vous avez pris possession du véhicule au moment de l'achat. L'auto sert de garantie au remboursement de la dette.

Un conseil : parcourez les petits caractères des messages publicitaires. C'est souvent l'endroit où se cachent ce qui se rapporte aux conditions d'achat et aux frais. Par exemple, le montant de l'acompte à verser pour bénéficier des mensualités peu élevées. Et surtout, méfiez-vous des publicités comme «Financement à 0 %». En effet, la facture pourrait s'avérer sensiblement plus salée que vous ne le pensiez car il faut tenir compte du taux de crédit.


Le taux de crédit

La Loi sur la protection du consommateur oblige les commerçants à dévoiler aux consommateurs toutes les sommes qu'il aura remboursées, en surplus du capital emprunté, à la fin de son contrat. C'est ce que l'on appelle les frais de crédit. Cela inclut notamment le montant des intérêts, les assurances en cas de décès ou d'invalidité (lorsqu'elles sont contractées à même le contrat de crédit), les différents frais d'administration imposés en lien avec le crédit ainsi que la valeur de la réduction ou de l'escompte accordé au consommateur qui paierait comptant. Le taux de crédit, c'est l'indication en pourcentage de tous les frais de crédit. Soulignons que la loi exige que ce taux apparaisse dans le contrat de financement que vous devez signer.

Un emprunt dans une institution financière
Faire un emprunt dans une institution financière et profiter de la réduction offerte par le concessionnaire pour le paiement comptant peut parfois s'avérer plus intéressant au plan financier que de profiter du taux de la société de crédit affiliée au fabricant de l'automobile. Vous hésiterez peut-être, entre un prêt-auto ou un prêt personnel. Le prêt-auto est juridiquement une vente à tempérament. Le prêt personnel s'avère plus souple, car vous pouvez vendre votre véhicule en tout temps, sans demander la permission au prêteur.

Si vous optez pour la réduction, vérifiez si elle s'applique avant ou après le calcul des taxes. Le «avant» est plus avantageux puisque vous paierez moins de taxes.

La location à long terme avec option d'achat
La publicité sur la location à long terme met l'accent sur les faibles mensualités, la durée du contrat et la tranquillité d'esprit que cette formule procure, mais elle reste muette sur le coût total du financement du véhicule, une information pourtant fort utile. Pour le connaître, additionnez le montant d'argent payé avant le début de la période de location et le cas échéant, la valeur attribuée à l'automobile d'échange, toutes les mensualités, de même que la valeur résiduelle. N'oubliez pas de vous informer sur la limite de kilométrage et les frais pour les kilomètres excédentaires.

Un outil pour calculer
Une des façons les plus efficaces de savoir si vous faites une bonne affaire est de comparer le montant total des modes de financement proposés.

Utiliser une calculette spécialisée dans le financement d'une automobile peut vous faciliter la tâche. Le site de l'Office de la protection du consommateur vous en propose différents types dans la section «Véhicules».

Pour des renseignements additionnels, visitez la section des «Chroniques de consommation» sous la rubrique «Salle de presse» du site Web de l'Office de la protection du consommateur.




photo:Jupiter Images