Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Adieu Fisker, bonjour Karma Automotive!

Adieu Fisker, bonjour Karma Automotive!

Par ,

Fisker Automotive n’est plus; elle a cédé la place à Karma Automotive et présentera son tout premier véhicule en 2016, selon son site Web. Arborant un tout nouveau logo, l’entreprise a récemment signé un bail dans une usine de Moreno Valley, en Californie, tout près de son siège social situé à Costa Mesa, selon Green Car Reports, et que le redémarrage de la production créerait 150 emplois. Rappelons qu’avant la faillite du groupe en 2013, toutes les voitures étaient assemblées en Finlande par Valmet Automotive.

Selon ce que le chef du marketing de Karma, Jim Taylor, a affirmé à Bloomberg, la nouvelle Karma pourrait parcourir 50 milles (80 kilomètres) en mode 100 % électrique et afficherait une autonomie totale de 350 milles (563 km). Bien qu’il ne travaille que sur un seul modèle – la Karma Karma – pour le moment, Karma entend bien développer de nouveaux véhicules, dont un modèle entièrement électrique.

Fondée par Henrik Fisker, l’homme derrière le design de l’Aston Martin DB9, Fisker Automotive a commencé à commercialiser ses Karma en 2012 après de nombreux délais. Cependant, après avoir produit près de 1800 véhicules, le manque de fonds, les rappels répétitifs (à la suite d’incendies notamment), la faillite de son fournisseur de batteries A123, le départ fracassant du président et cofondateur Henrik Fisker de même que les immenses pertes subies lors de l’ouragan Sandy ont provoqué la faillite du constructeur en novembre 2013. C’est le consortium chinois Wanxiang qui a racheté Fisker, après avoir aussi mis la main sur A123. 

Pour le moment, on ne sait pas quels seront les marchés visés par cette nouvelle Karma, mais la Chine et les États-Unis sont les plus probables, selon The Detroit Bureau, qui cite de précédents rapports.