Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le petit frère du Ford Bronco pourrait s’appeler Puma

Le retour du Ford Bronco est une grosse affaire pour Ford, mais c’est un plus petit véhicule qui va lui ressembler qui risque d’avoir un impact encore plus majeur pour le constructeur. Le Baby Bronco, comme on s’amuse à le nommer depuis que son existence est connue, n’a toujours pas été baptisé, mais un geste posé par la compagnie la semaine dernière pourrait bien nous donner un aperçu de la direction qu’elle souhaite prendre.

Concrètement, Ford a réservé le nom de Puma auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle. L’enregistrement du nom aurait été fait pour les marchés australien et néo-zélandais. Ford ne possède pas les droits sur l’appellation Puma aux États-Unis, mais elle pourrait bien décider de la réserver prochainement. Surtout, le fabricant a abandonné ses droits sur le nom Maverick que l’on croyait plus tôt destiné au petit Bronco.

Quant au nom Puma, il est intéressant de se rappeler qu’entre 1997 et 2002, un modèle nommé ainsi a été commercialisé par Ford en Europe. Le produit n’a cependant rien à voir avec celui que nous prépare la compagnie ; le Puma d’il y a 20 ans était un petit coupé sportif construit sur les bases de la Fiesta.

Le nouveau Puma, si tel s’avère bien être son nom, doit physiquement prendre des airs du futur Bronco. Par contre, les deux véhicules ne partageront rien d’important. Le plus petit va être assemblé sur la nouvelle plateforme modulaire de Ford qui doit servir la prochaine Focus ailleurs sur la planète. Quant au Bronco, il va recevoir l’ossature du Ranger. Conséquemment, le Puma risque d’être plus à l’aise en ville qu’hors des sentiers battus.

Si le Bronco doit faire ses débuts en janvier 2019 au Salon de Détroit, on ne sait trop à quel moment son frangin verra le jour. Il est probable que ce soit en cours d’année 2019, mais ça demeure à confirmer.

Retour à la page d'accueil