Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford investit 135 millions pour ses hybrides électriques de prochaine génération

Ford investit 135 millions pour ses hybrides électriques de prochaine génération

Par ,

Tel que rapporté par Ford

YPSILANTI, Michigan – La Ford Motor Company, qui entend créer un centre d’excellence au Michigan pour l’électrification automobile, a annoncé aujourd’hui qu’elle allait investir 135 millions afin de concevoir et produire des composants-clés de ses hybrides électriques de prochaine génération.

Mark Fields, président responsable de l’Amérique de Ford Motor Co., s’adresse aux médias et aux employés de Ford, annonçant aujourd’hui la création d’emplois dans les usines de la Ford Motor Company dans le sud-est du Michigan en vue de l’électrification future des véhicules.(Photo: Ford)

Ainsi, les ingénieurs de Ford à Dearborn créeront les blocs de batteries, tandis que les ingénieurs de Livonia dessineront les boîtes-ponts électriques des hybrides de prochaine génération, construits sur les plateformes mondiales C et CD de Ford, qui entreront en production en Amérique du Nord en 2012.

« Les véhicules électrifiés figurent au centre de notre stratégie d’offrir une gamme complète de véhicules verts, et nous construisons un centre d’excellence aux États-Unis, ici même au Michigan, afin de rester à l’avant-garde du domaine », explique Mark Fields, président responsable de l’Amérique chez Ford. « L’annonce d’aujourd’hui représente une autre étape importante de notre stratégie globale de lancement d’une famille d’hybrides, d’hybrides enfichables et de véhicules entièrement électriques partout au monde. »

L’usine Rawsonville de Ford à Ypsilanti, au Michigan, construira les blocs de batteries à compter de 2012, un travail actuellement accompli par un fournisseur mexicain. L’usine de boîtes de vitesse Van Dyke de Ford à Sterling Heights, au Michigan, produira quant à elle les boîtes-ponts électriques dès 2012, actuellement construites au Japon. Ford créera ainsi 170 emplois au total.

« Je suis fier de l’énorme succès de l’UAW et de Ford, qui travaillent ensemble afin de maintenir de bons emplois manufacturiers aux États-Unis, » note Bob King, vice-président de l’UAW National Ford Department. « Nous sommes heureux que les usines Rawsonville et Van Dyke aient toutes deux été choisies pour produire ces composants importants des véhicules hybrides électriques de prochaine génération de Ford. Ces nouveaux produits aideront la communauté ainsi que l’économie du Michigan en créant 170 nouveaux emplois chez Ford et des centaines d’emplois connexes dans la communauté, tout en contribuant à réduire les émissions qui polluent l’atmosphère et réchauffent la planète. »