Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La traction intégrale pour la prochaine Ford Mustang ?

Lorsque la Mustang a été revue pour l’année 2015, elle brisait avec une tradition vieille de 50 ans, soit celle de posséder une suspension rigide à l’arrière. La compagnie faisait le pari de la suspension indépendante, choquant au passage quelques puristes, mais faisant évoluer le modèle de façon substantielle au chapitre du comportement routier.

On était rendu là.

En 2021, l’année où le modèle de prochaine génération est attendu, une autre coutume pourrait être brisée, soit celle d’avoir une architecture unique. Dans une entrevue au magazine Automotive News, Darrel Behmer, le responsable du design de la Mustang, a déclaré que la compagnie considère doter la voiture de l’une de ses cinq plateformes modulaires, potentiellement celle qui sert l’Explorer.

Ce geste permettrait à Ford d’être proposée avec la traction intégrale en option, ce qui livrerait à l’entreprise une rivale directe à la nouvelle Dodge Challenger à quatre roues motrices. Et Darrel Behmer a voulu être rassurant en affirmant que « l’utilisation de l’architecture modulable nous donnerait toujours la flexibilité nécessaire ; elle ne va pas empirer la Mustang. »

Ford, la chose a été assez médiatisée, ne proposera plus de voitures en Amérique du Nord à l’exception de la Mustang. Cette dernière est tout sauf en danger, toutefois, car l’engagement de son créateur à son endroit est total. Même qu’au début de la prochaine décennie, un VUS électrique reprenant l’esprit de la Mustang va voir le jour.

Une Mustang hybride aussi. Tiens, une autre tradition sera brisée…

Les temps changent, mais la Mustang est là pour rester et Ford va tout faire pour la conserver au sommet des ventes sur le marché américain.