Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Mustang : une icône fête ses 50 ans

Ford Mustang : une icône fête ses 50 ans

Par ,

TORONTO, Ontario ― Le lancement de la Ford Mustang il y a un demi-siècle a marqué le début d'une longue et passionnante histoire d'amour avec les amateurs de voitures. Afin de célébrer le 50e anniversaire de cette grande icône, plus de 125 membres de la Golden Horseshoe Mustang Association et du Club Mustang de la grande région de Toronto se sont réunis à la Place Ontario et 25 Mustang de toutes les générations ont formé un énorme « 50 » pour une séance de photographie aérienne.

Au cas où vous ne le saviez toujours pas, la Mustang a créé un nouveau genre en 1964 : le pony car. Petite, économique et relativement pratique, elle se voulait une alternative populaire et abordable aux puissants bolides sport de l'époque.

Ford Mustang : une icône fête ses 50 ans
Photo: Lesley Wimbush

Parmi les voitures qui sont venues lui livrer bataille par la suite, aucune n'a été produite sans interruption jusqu'à aujourd'hui. Faisant fi de la crise énergétique et des normes d'émission des années 1970 ainsi que des coupures budgétaires chez Ford lors des années suivantes, la Mustang est demeurée dans le coup grâce à la fidélité de ses nombreux supporteurs. Des modèles comme la Shelby de la fin des années 1960, la Mustang Boss 1970, les Mach I et II ainsi que les SVT Cobra sont tous devenus très convoités par les collectionneurs.

Ce sont toutefois les Mustang ordinaires qui ont cimenté sa place dans les annales de l'histoire automobile. Le directeur général de Ford Lee Iacocca aurait certes voulu lancer une belle voiture sport à 2 places, mais il avait assez de jugeote pour se rendre compte que le succès de la Mustang dépendait de sa capacité à attirer un grand nombre d'acheteurs.

La Ford Mustang n'avait absolument rien d'exotique. Assemblée par le peuple, pour le peuple, l'originale partageait plusieurs pièces ainsi que sa chaîne de montage avec des voitures aussi banales que la Falcon et la Galaxy, ce qui la rendait d'autant plus extraordinaire.

Ford Mustang : une icône fête ses 50 ans
Photo: Lesley Wimbush

En 1964, la génération des baby-boomers est passée à l'âge adulte. Ces jeunes acheteurs assoiffés de liberté sont tombés en amour avec la Mustang et son long capot, son court derrière et son emblème d'étalon sur la calandre. Plus important encore, ils n'avaient qu'à débourser 2 400 $ pour un coupé à 6 cylindres.

Au cours de la première année, près de 560 000 Mustang ont été vendues à des consommateurs conquis dont l'adulation ne montrait aucun signe d'essoufflement. Cela dit, il n'y avait pas de quoi s'exciter sous le capot : le 6-cylindres de base de 2,8 L développait seulement 101 chevaux, tandis que le moteur le plus puissant de la gamme était un V8 de 4,7 L produisant 271 chevaux.

Ford a donc sollicité Carroll Shelby pour créer une Mustang digne de la piste. Le fameux pilote de course a transformé une centaine de coupés 2+2 en GT 350, une variante biplace dotée d'un moteur de 306 chevaux (360 pour les modèles de course), d'une suspension spéciale, de freins de performance et d'un capot en fibre de verre.

Durant les années suivantes, la Mustang a pris de l'expansion et gonflé sa puissance afin de tenir tête aux nouvelles concurrentes telles que la Chevrolet Camaro, la Pontiac Firebird et la Plymouth Barracuda. La guerre des pony cars venait de commencer.

Ford Mustang : une icône fête ses 50 ans
Photo: Lesley Wimbush

En 1969, la Ford Mustang s'est métamorphosée en un imposant coupé. Elle arborait alors 4 phares à l'avant et sa carrosserie présentait de fausses écopes et prises d'air. C'est aussi à cette époque que Ford a lancé la Boss 302 pour courir dans la série Trans Am.

À partir de 1974, la Mustang est devenue trop grosse pour être considérée comme un vrai pony car et trop peu distinctive pour faire vibrer les amateurs. En même temps, à cause des normes d'émissions, de la crise du pétrole et des primes d'assurance à la hausse, Ford a réduit la puissance du 6-cylindres de base à 88 chevaux et celle du V8 à 150 chevaux.

Repensée et retravaillée afin de rivaliser avec les nouvelles compactes japonaises, la Mustang de 3e génération avait le physique d'une Pinto et un design bien commun. Pour la première fois, un moteur à 4 cylindres était disponible, mais aucun V8. Malgré tout, cette génération s'est très bien vendue et a aidé Ford à passer au travers d'une période difficile. Celle qu'on a surnommée la Mustang Fox a connu du succès pendant 15 ans même si sa silhouette compacte et carrée ne ressemblait pas du tout à celle de l'originale.

Ford Mustang : une icône fête ses 50 ans
Photo: Lesley Wimbush

En 1994, Ford a complètement redessiné la Mustang pour la faire renouer avec ses racines. Avec le spectre de la crise énergétique maintenant effacé, la compagnie a par la suite lancé plusieurs versions haute performance dont une Cobra, une Bullitt et une Mach I.

C'est par contre la génération mise au monde en 2005 qui a véritablement regagné le cœur du public grâce à son style rétro très proche de la Mustang inaugurale. Les nouvelles versions GT 500 et Boss 302 l'ont élevée à un niveau supérieur.

La toute nouvelle Ford Mustang 2015 de 6e génération marque 50 ans de succès. Elle arrivera chez les concessionnaires cet automne.

Ford Mustang : une icône fête ses 50 ans
Photo: Lesley Wimbush


Gallerie de l'article