Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Environ 285 000 véhicules Ford visés par 4 campagnes de rappel

Environ 285 000 véhicules Ford visés par 4 campagnes de rappel

Par ,

Ford a émis 4 rappels distincts touchant environ 285 000 véhicules en Amérique du Nord, et qui ont provoqué au moins 4 accidents, mais n’ont heureusement fait aucun blessé.

Un problème avec le capteur de vitesse de sortie, situé sur le cadre de transmission pourrait faire en sorte que le véhicule rétrograde subitement en première vitesse et fasse bloquer les roues arrière. Ford a été avisé qu’au moins 3 accidents ont été causés par ce capteur défectueux. Ce rappel touche 201 900 véhicules, dont 17 900 au Canada, et concerne les véhicules suivants :

  • Ford F-150 2011-2012 fabriqués à l’usine de Dearborn et de Kansas City, entre le 19 août 2011 et le 9 mars 2012;
  • Ford Expedition 2012 assemblés à l’usine du Kentucky entre le 19 août et le 19 décembre 2011;
  • Ford Mustang construits à l’usine de Flat Rock entre le 19 août 2011 et le 21 février 2012;
  • Lincoln Navigator fabriqués à l’usine du Kentucky entre le 19 août et le 17 décembre 2011.

Les véhicules visés sont munis d’une transmission 6R80 dont le module de commande du groupe motopropulseur n’est pas programmé adéquatement. Une mise à jour de ce logiciel permettra d’éviter que le véhicule ne rétrograde en 1re vitesse.

Un second rappel touche environ 81 000 véhicules – dont 4615 au Canada – dont la suspension arrière pourrait se briser en raison d’une soudure inadéquate. Une perte de direction et des bruits au niveau de la suspension arrière pourraient alors survenir. Les supports de suspension arrière à gauche et à droite devront être remplacés et la suspension devra être rééquilibrée.

D’autres rappels de moindre envergure touchent aussi des véhicules Ford :

  • Certains pneus peuvent avoir été endommagés à l’usine de montage sur environ 2600 Ford F-Series (271 au Canada), et les concessionnaires devront les inspecter et les remplacer au besoin.
  • 199 véhicules en Amérique du Nord (Ford Flex, Ford Taurus et Mercury Sable 2007 à 2012) devront faire remplacer le module du coussin gonflable du conducteur, car l’activateur chimique de la 2e phase du coussin serait absent du module. Les véhicules touchés ont tous été construits  à Chicago entre le 13 décembre 2007 et le 6 octobre 2011.