Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Formule Renault 3.5: Robert Wickens n'est pas déstabilisé par la F1

Formule Renault 3.5: Robert Wickens n'est pas déstabilisé par la F1

Par ,

D’après Renault Sport

Promu il y a quelques jours pilote de réserve de l’équipe de F1 Marussia Virgin Racing, Robert Wickens (Carlin) fait honneur à son nouveau rang en terminant chacune des deux séances d’essais collectifs en haut de la hiérarchie.

Le Canadien devance aujourd’hui Alexander Rossi (Fortec Motorsports), Daniel Ricciardo et Jean-Eric Vergne (Carlin). Avec douze voitures dans la même seconde, le week-end s’annonce de nouveau très ouvert.

Robert Wickens au Grand Prix du Canada (Photo: Rene Fagnan/Auto123.com)

Au cours de la journée, la hiérarchie évoluait sans cesse. Fairuz Fauzy, Robert Wickens, Nathanaël Berthon (ISR) et Jake Rosenzweig (Mofaz Racing) occupaient chacun à leur tour le premier rang.

Rosenzweig s’installait en tête en 1’48’’188, mais un Américain peut en chasser un autre en Formula Renault 3.5 Series, puisque Alexander Rossi améliorait la meilleure performance du jour en 1’47’’128. À mi-séance, la présentation du drapeau rouge suite à la sortie d’Arthur Pic (Tech 1 Racing) coupait tout le monde dans son élan.

Robert Wickens et Daniel Ricciardo reprenaient les choses en main au restart. Le Canadien, en 1’46’’928, passait premier devant l’Australien. Albert Costa venait se mêler à l’explication en tête, en 1’46’’113, mais Robert Wickens reprenait les commandes en 1’45’’530, alors que la séance était définitivement interrompue suite à la sortie de Sergio Canamasas (BVM Target).

Le début d’après-midi était à mettre au crédit de Daniel Ricciardo. L’Australien menait les débats, en 1’45’’940, devant Daniel Zampieri et Nelson Panciatici. Il fallait attendre les derniers instants pour que les temps s’affolent.

Avec un tour bouclé en 1’45’’433, Robert Wickens s’affichait comme l’homme le plus rapide du jour. Daniel Ricciardo se faisait déloger de la deuxième place au dernier moment par Alexander Rossi. Jean-Eric Vergne et Brendon Hartley (Gravity-Charouz) complétaient le top 5.

« Cela fait longtemps que je travaille pour arriver en Formule 1. Être nommé pilote de réserve Marussia Virgin Racing est une première étape, » a déclaré Wickens.

« Cela ne change en rien mes objectifs pour la saison, bien au contraire. Je veux remporter ce championnat et montrer aux gens qui me soutiennent que je mérite leur confiance. Il y a encore du travail, mais dès mes premiers tours je me suis senti très bien dans la voiture préparée par Carlin, » d’ajouter le Canadien.