Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Francfort 2011 : La MUTE de l'Université Technique de Munich

Francfort 2011 : La MUTE de l'Université Technique de Munich

Par ,

Révélée pour la toute première fois, la MUTE est le résultat d’une collaboration entre 20 départements de la Technische Universität München (l’Université Technique de Munich).

Le but premier? Créer un véhicule entièrement électrique pour la production de série, offert à un prix comparable à celui d’une machine traditionnelle à moteur à combustion interne… sans pour autant sacrifier la dynamique de conduite ni la sécurité.

Photo: Lesley Wimbush/Auto123.com

Une sportive deux-places, la MUTE mêle un poids exceptionnellement léger de 500 kg (400 pour la carrosserie et 100 pour le bloc de batteries), une suspension active poussée et un système de guidage du couple. Sa masse incroyablement basse, gracieuseté d’une carrosserie en aluminium et d’un châssis en fibre de carbone, ses jantes minces chaussées de pneus à faible résistance au roulement et son bloc de batteries au lithium-ion garantissent une autonomie minimale de 100 km et sont épaulés par un accumulateur zinc-air supplémentaire.

Grâce à une suspension et un amortissement réglés en fonction des pneus étroits, entrave potentielle à la maniabilité, la MUTE a obtenu des résultats supérieurs à de nombreux véhicules traditionnels lors d’essais de changement de voie de l’ISO.

Les ingénieurs se sont penchés longuement sur la suspension et la contrainte des ressorts pour s’assurer que la différence de poids avec et sans passagers ne nuirait pas à l’expérience de conduite dans un véhicule si léger.

Le système de guidage du couple distribue la force uniformément entre les roues arrière tout en récupérant l’énergie perdue au freinage pour ensuite la renvoyer à la batterie. Le contrôle électronique de la stabilité peut actionner des freins à disque avant au besoin aussi.

Malgré le rendement relativement bas du moteur électrique, soit 15 kW, la MUTE si légère peut atteindre une vitesse de pointe de 120 km/h. Grâce à une cellule passager en fibre de carbone à haute résistance mariée à un dispositif ESP, ce petit bolide remplit toutes les exigences en matière de sécurité d’un véhicule standard.
Gallerie de l'article